Participatif
ACCÈS PUBLIC
29 / 04 / 2013 | 6 vues
Sébastien Crozier / Membre
Articles : 33
Inscrit(e) le 23 / 07 / 2008

La CFE-CGC/UNSA de France Télécom s'insurge contre la nomination de Didier Lombard à la commission innovation 2030

Dans une lettre ouverte adressée à François Hollande, la CFE-CGC/UNSA de France Télécom s'étonne de la nomination de son ancien PDG à la commission innovation 2030 et interpelle le Président.

En effet, comment se peut-il que le premier patron d'une entreprise française du CAC 40, mis en examen pour harcèlement moral et sous contrôle judiciaire, puisse aujourd'hui se trouver mis à l'honneur dans une telle commission ?

On peut se demander s'il n'existe en France aucun autre entrepreneur pour symboliser l'innovation dans le domaine des nouvelles technologies et susceptible d'identifier les prochains « défis industriels » à soutenir par l'État français ?

Ne serait-il pas légitime et décent que, pour assurer sa défense dans une procédure toujours en cours, M. Lombard se tienne en retrait des affaires publiques ?

Il serait bon que le Président de la République soit en phase avec la « République irréprochable » qu'il appelle de ses vœux et qu'il mette bon ordre au sein d'un organe dépendant directement de l'Élysée.

Pas encore de commentaires