Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 02 / 2013 | 6 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3900
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Égalité professionnelle : les critères variables de rattrapage salarial de Capgemini

En 2012, Capgemini a dépensé 160 000 € au titre du rattrapage salarial alors que l’enveloppe prévue initialement devait être de 300 000 €. L’accord sur l’égalité professionnelle, signé fin 2011, prévoyait en effet de corriger les écarts supérieurs ou égaux à 3 % mais la direction a intégré de nouveaux critères pour éviter que l’enveloppe explose dès la première année d’application alors que le budget global consacré au rattrapage concerne 21 000 salariés en France, dont 25 % de femmes.

Ainsi, pour les salariées de l’entité Capgemini TS (Technology Services), il faut justifier d’un écart de salaire d’au moins 12 % avec le salaire médian d’un échantillon de minimum 10 salariés de la même catégorie. « Quant aux salariées bénéficiant d’un rattrapage, elles ne voient pas leur écart réduit à 0 mais seulement diminué de 3 % ! Les écarts constatés et avérés ne sont donc pas corrigés alors que le budget n’est pas entièrement utilisé », souligne la CFDT qui considère que l’accord n’est pas respecté.

Pas encore de commentaires