Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 12 / 2018 | 6 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3679
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Une prime pour tous : plus de 8000 signatures dans la branche énergie

La prime défiscalisée allant jusqu’à 1 000 € pour les salariés touchant moins 3 600 euros nets sortie par l’exécutif pour contribuer à répondre au mouvement des « gilets jaunes » est source de tensions sociales dans certaines entreprises. 

Chez EDF, Énedis, GRDF et Engie, les directions ont annoncé des primes : 800 euros pour les salaires inférieurs à 30 000 euros chez EDF et 500 euros entre 30 000 et 40 000 euros. Chez Engie, c’est une prime de 600 euros pour les salaires inférieurs à 2 500 euros.

La pétition ouverte sur Change.org par la CFE-CGC et l’UNSA de l'énergie a déjà recueilli plus de 8 000 signatures en quelques jours pour demander une prime pour tous.

Une alarme sociale a été déclenchée à la RATP par la CFE-CGC pour rupture d’équité de traitement. À la CFE-CGC d’Orange, on considère que la prime aurait dû se négocier.

Retrouvez ces échos dans notre décryptage > « Prime jaune » en entreprise : patate chaude sur l’équité de traitement.

Pas encore de commentaires