Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 11 / 2016 | 2 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 167
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

Plus de la moitié des collectivités envisage de ne pas remplacer les départs

HoRHizons 2016 s’appuie sur une enquête du CSA réalisée entre le 7 juin et le 1er juillet 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 816 collectivités locales et établissements publics
(8 régions, 22 départements, 620 communes, 19 communautés d’agglomération, 147 communautés de communes).

Principaux enseignements à en tirer pour 2016
  • Trois quarts des collectivités (74 %) estiment que la baisse des dotations va affecter leur politique RH, une proportion similaire à celle de 2015.
  • Plus de la moitié des collectivités (53 %) envisage de ne pas remplacer les départs prévus, un chiffre en nette progression par rapport à 2015 (+ 9 points, 44 % l’année dernière).
  • La réforme territoriale concerne près des deux tiers des collectivités (65 %).
  • La réforme PPCR divise fortement les collectivités : 37 % d’entre elles la jugent pertinente, tandis que 39 % sont d’avis contraire. Mais la majorité s’accorde sur le caractère coûteux de cette réforme (52 %).
  • Plus de quatre collectivités sur dix (43 %) consacrent plus de 1 % de leur masse salariale à la formation de leurs agents
Remarquons que depuis 2010, plus d'une dizaine de lois a bouleversé la gestion des ressources humaines des collectivités et des établissements publics locaux et que, d'une manière générale, les employeurs publics doivent faire face à des changements tels que la dynamique démographique, les contraintes budgétaires, les mutualisations et les réorganisations, imposées ou souhaitées, la réforme statutaire et les évolutions des outils et des métiers.
Pas encore de commentaires