Participatif
ACCÈS PUBLIC
14 / 04 / 2021 | 251 vues
Cgt Macif Idf / Membre
Articles : 47
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

Garde d'enfants et dispense d'activité : face à la pression, la direction de la Macif recule

Le gouvernement mettant en place un confinement d'un mois, les salariés avec enfants se sont trouvés dans des situations inextricables : cours à la maison et vacances déplacées. Toute l'organisation personnelle des salariés a été chamboulée. La direction a décidé d’attendre vendredi 2 avril au soir, alors que les collègues avaient déjà en partie quitté leurs postes de travail pour communiquer l’organisation de la semaine à venir. 

Elle a annoncé que les salariés en télétravail avec enfants à charge devaient continuer leur activité et bénéficiaient seulement d'une heure de pause supplémentaire.

  • Pour les salariés n’ayant pas accès au travail à distance, la possibilité d’activité partielle a été simplement évoquée.
  • Partout en France, des salariés désemparés et sans solution se sont mis en grève le 6 avril et ont sollicité les élus CGT pour interpeller l’employeur. 

 

Une lettre ouverte a ainsi été adressée à la direction, faisant part des revendications des salariés : dispense d'activité pour les parents avec enfants, travail à distance dès que possible et quelle que soit l’ancienneté, agences ouvertes uniquement sur rendez-vous, aménagement des congés et de l’organisation du travail etc.

 

La direction a attendu mercredi 7 avril dans l'après-midi pour accepter que les salariés parents puissent être en dispense d’activité en fonction de l’âge des enfants et seulement pour deux jours.

 

Et après ? 

La direction avait prévu de ne pas reconduire ce dispositif pour le reste du confinement. Devant ce manque de considération pour les salariés et sans réponse à ses interpellations, la CGT a décidé de largement communiquer sur les réseaux sociaux, éveillant la curiosité de certains médias. 


Jeudi 8 avril, une élue CGT, maman de deux enfants en bas âge, a raconté la galère du télétravail au journal de la matinale de LCI. Le journal a interrogé la direction qui, acculée, s'est engagée à ce que la Macif propose une dispense d'activité pour les parents avec enfants jusqu'à fin avril. 


Finalement, vendredi 9 avril, la direction a annoncé cette disposition aux salariés, après un énième article paru dans le journal L’Humanité.
 

La Macif souhaite devenir « employeur de référence » mais elle se montre encore très éloignée des préoccupations des salariés et affiche un manque d'empathie, d'écoute et de reconnaissance évident.

 

  • Malgré tout, la direction a tenté de mettre la pression aux salariés pour qu'ils trouvent des solutions, modifient ou posent des congés, leur réclamant des preuves de l'impossibilité de garde ou les culpabilisant en cas de dispense d'activité.

 

De nombreuses difficultés subsistent, notamment pour les parents d’enfants de plus de 12 ans, en situation de télétravail et qui restent sans solution de garde.

Pas encore de commentaires