Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 01 / 2021 | 113 vues
Elise Molas / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 18 / 01 / 2021

Entre innovation et qualité de vie, SurgiQual Institute a trouvé sa voie

Fondée en 2008 et implantée à Grenoble, la SCOP SurgiQual Institute (SQI) s'est spécialisée dans les outils numériques pour le bloc opératoire, les plates-formes de cloud pour la médecine personnalisée et la responsabilité de fabricant réglementaire de dispositifs médicaux en essais cliniques.
 

Aujourd’hui, malgré la crise du covid-19 et le confinement parce qu’elle parvient à la fois à soutenir l’innovation chez ses clients et à répondre aux besoins de ses salariés, SQI a trouvé le juste équilibre pour son épanouissement.
 

Engagée pour l’innovation et la qualité de vie
 

Aujourd’hui très stable financièrement, SurgiQual Institute accompagne ses clients dans la concrétisation de leurs projets innovants comme ses salariés dans leur épanouissement professionnel. Fin du travail en régie et des projets à court terme, la SCOP a progressivement appris grâce à l’écoute de ses salariés, que ceux-ci soient associés ou non. La conciliation entre vie professionnelle et vie privée et la qualité de vie au travail sont devenus des enjeux forts et désormais différenciants de la jeune SCOP laquelle continue de régulièrement recruter, notamment des jeunes.

 

« Être à l’écoute de ses salariés, les rendre acteurs, permet de s’assurer de leur implication et de leur engagement au quotidien pour la réussite de ce bien commun qu’est SurgiQual. D’autant plus que nous travaillons avec des clients exigeants, laboratoires de recherche, start-ups, médecins et universités, tournés vers l’innovation, qui recherchent des partenaires ayant comme eux le goût du défi », explique Philippe Augerat, gérant de SQI. Être impliqués, créatifs et innovants est donc avec un grand oui, du moment que cela ne rime pas avec délais intenables, réunions interminables et gestion du stress au quotidien. Il faut croire que SQI a trouvé le bon équilibre puisque elle compte aujourd'hui 25 salariés, dont 6 à temps partiels, tous bénéficiant de facilités de télétravail. 

 

« Lors du premier confinement, nous avons très vite su nous adapter puisque nous possédions déjà les outils de collaboration en ligne et parce que bon nombre de nos collaborateurs étaient déjà bien équipés pour le travail à domicile », ajoute Philippe Augerat. De fait, si l’activité s’est trouvée ponctuellement ralentie, elle s’est néanmoins poursuivie. SQI a ainsi recruté trois nouveaux collaborateurs depuis octobre 2020 et continue de rechercher de nouveaux profils en CDI.
 

Dynamique malgré le confinement
 

Dans cette période difficile, les clients de SQI restent agiles et la SCOP profite de cette chance en s’adaptant aux besoins de ces derniers : « La recherche en santé avance toujours plus, elle a besoin d’être accompagnée, entourée et rassurée par des prestataires fiables, avec un vrai savoir-faire. Petit à petit, notre réputation dépasse les frontières de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans laquelle nous sommes implantés et qui dispose d’un terreau très riche en matière de recherche médicale. Nous travaillons aussi aujourd’hui avec les plus grands laboratoires de recherche comme l’IHU de Strasbourg ou les laboratoires parisiens de l’Institut Curie, de l’ENSTA ou de l’ESPCI », poursuit Philippe Augerat.

 

Les start-ups aussi veulent accélérer le rythme. En 2020, SQI est ainsi entrée au capital de deux start-ups, MagIA (une pépite grenobloise) et Modjaw (start-up lyonnaise innovante que SQI a accompagnée à chaque étape de son développement).
 

Une vision dans la durée
 

Cet engagement externe a son miroir interne (puisque 80 % des salariés de plus d’un an d’ancienneté ont aussi choisi d’être actionnaires de SQI), une implication pas seulement financière puisqu’elle traduit aussi et surtout l’idée de pérenniser les expertises et les valeurs de l’entreprise.

 

« Au-delà de nos expertises de niche (la réglementation des dispositifs médicaux innovants et le logiciel), cela nous permet d’entretenir une vision de l’innovation dans la durée, à l’image de collaborations déjà anciennes de dix ans avec le laboratoire de recherche TIMC, le CEA ou la société internationale Corin Group », ajoute-t-il.
 

La communication, un autre enjeu de réussite
 

La communication joue de plus en plus un rôle majeur dans la reconnaissance du savoir-faire de la SCOP à l’extérieur mais aussi dans le processus d’appartenance en interne et dans l’instauration de ce climat de confiance. « SurgiQual Institut a de plus en plus besoin de mettre son savoir-faire et ses compétences en valeur, ne serait-ce que pour valoriser le travail de ses collaborateurs en cette période difficile. Nous sommes fiers de ce que nous faisons et de ce que nous construisons, pourquoi ne pas le faire savoir ? », estime-t-il.

 

Depuis peu, Linkedin est ainsi devenu le réseau social de prédilection de la SCOP. Chaque salarié s'engage à communiquer et à partager ses actualités. En interne, les réunions de travail se poursuivent, les résultats et les bonnes idées sont partagés. SQI a en effet à cœur de maintenir le lien social au sein de son équipe, surtout vis-à-vis des jeunes recrutés : « chat, visioconférence, nous mettons tout en œuvre pour que personne ne se sente isolé, pour que chacun puisse continuer de travailler dans les meilleures conditions possibles, avec tout le soutien que nous pouvons apporter », conclut-il.

 

Partenaire de laboratoires de recherche de renom et de nombreuses start-ups, SQI défend donc toujours sa capacité à innover, à collaborer et à satisfaire ses clients, autant que ses salariés, engagés dans la réussite de la SCOP. Une aventure humaine au long cours.

Pas encore de commentaires