Participatif
ACCÈS PUBLIC
11 / 05 / 2023 | 155 vues
Christine Simon / Abonné
Articles : 60
Inscrit(e) le 19 / 06 / 2019

La Poste : signature d'un accord sur l'accompagnement des évolutions des activités traitement au courrier

Du fait de la mise en place de la nouvelle gamme courrier, le personnel des PIC (1) va être fortement impacté. En conséquence, La Poste a proposé un accord sur les compensations financières dû à l’impact des futurs régimes horaires (brigades supprimées, prises de service décalées, création de nouvelles brigades, passage d’agents de nuit vers un régime de jour ou passage d’agents de nuit vers la demi-nuit, nombre de vacations supplémentaires en semaine et sur les samedis et dimanches travaillés).

 

Un accord a été signé ces dernières semaines  par FO, CFDT, UNSA, CFTC, CFE-CGC.

 

Il évoque aussi la formation, la structure fonctionnelle, l’accompagnement personnalisé des personnes avec des restrictions d’aptitudes, etc. De plus, divers points peuvent être négociés en local comme la poly activité par exemple. Bien que l’accompagnement financier soit en deçà de nos attentes, cet accord acte plusieurs avancées grâce à nos négociateurs.


Parmi elles, on peut citer la prime de passage nuit vers jour qui se monte à 3500 € bruts en plus du maintien des heures de nuit sur 24 mois (18 à taux plein et 6 à 50 %). Sans notre signature, ce serait 2500 €, point !
 

Pour notre organisation syndicale , il était essentiel que cet accord, qui court jusqu’au 31 décembre 2023, concerne tous les personnels impactés quelles que soient les brigades

 

Les plus de cet accord

 

Des formations et un accompagnement spécifique à destination des agents en situation de fracture numérique (grâce à notre intervention, nous avons obtenu un module supplémentaire afin de sécuriser l’apprentissage et consolider les compétences acquises).

 

  • Une nouvelle structure fonctionnelle, jamais revue depuis 2006, qui a pour objectif de repyramider vers le haut la classe I : du I.2 vers I.3), d’augmenter le pourcentage global de classe II et de maintenir la répartition des classes III et IV.
  • Un préventeur dans chaque PIC et une ergonome pour l’ensemble de la DEXCIL (2) 
  • Un accompagnement personnalisé des personnes avec restrictions d’aptitudes.
  • Une CRME (Commission de Retour et de Maintien à l’Emploi) dans chaque PIC

 

(1) Les plateformes industrielles du courrier (PIC) sont le plus gros maillon de la chaîne de l'acheminement du courrier en France. Ces centres du tri, une trentaine, ont pour fonction principale de recevoir et de relayer les envois des plateformes de préparation et de distribution du courrier (PPDC) et d'autres PIC, à l'aide de machines de tri.

(2) DEXCIL : direction exécutive courrier industriel et logistique

Pas encore de commentaires