Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 12 / 2020 | 59 vues
Jérôme Saddier / Membre
Articles : 16
Inscrit(e) le 01 / 02 / 2012

« C’est un projet utopiste » : dix arguments pour parler de l'ESS lors de votre repas de Noël

À l'approche de Noël, beaucoup s’impatientent au sujet du repas de famille autant qu’ils redoutent les questions et les débats qui l’accompagnent sur notre travail ou notre engagement.

  
Pour expliquer pourquoi l’ESS n’est pas un sigle obscur à vos commensaux ou pour rassurer un convive qui pense que l’économie solidaire vampirise ses impôts et plus généralement parce qu'il n’est pas toujours simple d’expliquer en quoi l’économie sociale et solidaire consiste, ESS France a fait un petit mémo pour expliquer l’ESS en dix points lors du repas de Noël.


Questions/réponses évoquées

  • Tu travailles dans l’ESS ? On n’a toujours pas compris ce que cela voulait dire...
  • C’est un projet utopiste.
  • C’est bien beau les valeurs mais pour faire tourner l’économie, il faut produire !
  • D’accord mais discuter, discuter… Au bout d'un moment, il faut être efficace.
  • Il faut être réaliste dans la vie. Être responsable, ça a souvent un coût.
  • Pour recruter et faire en sorte que les gens travaillent correctement, il faut un intérêt individuel et il faut gagner sa vie et de l’argent.
  • L’ESS n’existerait pas sans les deniers publics. C’est une économie subventionnée.
  • Les associations, coopératives, mutuelles etc. ne sont-elles pas un peu ringardes ?
  • Mais comment attirez-vous les investisseurs, si vous ne les rémunérez pas ?
  • De toute manière, ce n’est pas à l’échelle individuelle que le changement de la société se passe…
Pas encore de commentaires