Participatif
ACCÈS PUBLIC
25 / 06 / 2013 | 156 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4168
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

L’inspection des finances préconise la suppression des chèques vacances

« Les chèques vacances apparaissent comme un complément de rémunération. Ils sont alloués aux salariés qui partent en vacances. Le caractère redistributif ou, au contraire, anti-redistributif (favorisant les plus riches) de cette mesure n’est pas évident, ce qui peut s’avérer paradoxal s’agissant d’une mesure sociale. La mission suggère de revoir les exonérations dont bénéficient ce dispositif », affirme le rapport « Pour des aides simples et efficaces au service de la compétitivité », rendu en juin par l’Inspection Générale des Finances.

Le rapport préconise d'envisager la suppression de l’exonération des cotisations sociales qui s’applique sur la participation de l’employeur. Une exonération évaluée à 50 millions d’euros par an alors que 3,7 millions de salariés bénéficient des chèques vacances.

Une suppression d’exonération qui scellerait la fin du titre de vacances alors que le même rapport préconise en revanche de conserver l’exonération (290 millions d’euros) applicable sur les titres-restaurant. Un rapport qui souligne par ailleurs que « ces mesures bénéficient indirectement aux secteurs du tourisme et de la restauration ».

Afficher les commentaires