Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 10 / 2014 | 4 vues
Audrey Minart / Membre
Articles : 186
Inscrit(e) le 25 / 07 / 2011

Frein à l'apprentissage que la stricte interprétation d’une directive européenne interdisant l’utilisation des machines dites dangereuses par les mineurs

En termes de sécurité, la réglementation française sur le travail des mineurs est stricte. Monter sur les toits pour un apprenti charpentier de moins de 18 ans est ainsi interdit, sauf autorisation de l’inspection du travail. Le résultat d’une interprétation « zélée » d’une directive européenne interdisant l’utilisation des machines dites dangereuses par les mineurs. « Les chefs d’entreprise risquent de garder en tête qu’ils ne peuvent plus embaucher des mineurs. Selon moi, c’est une mesure anti-sociale car elle complique l’embauche de jeunes de moins de dix-huit ans », considère François Moutot, directeur général de l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA).

Retrouvez son interview sur les freins à lever pour développer l’apprentissage >
Sur abonnement annuel ou mensuel.

Pas encore de commentaires