Participatif
ACCÈS PUBLIC
22 / 10 / 2015 | 34 vues
robin carcan / Modérateur Contenu
Articles : 1128
Inscrit(e) le 08 / 04 / 2010

Une véritable ambiance de putsch à la CREPA

Le conseil d'administration de l'institution de prévoyance du personnel d'avocat sera-t-il une simple mise au point ou l'occasion rêvée par certains de renverser Gisèle Lapouméroulie, vice-présidente depuis juin et figure historique des partenaires sociaux siégeant à la CREPA ? Au vu des arguments fournis par les détracteurs et des coups qui pleuvent depuis des mois, le deuxième scenario semble le plus probable.

Consentement mutuel

Frais de mission décriés, attribution d'un marché à un proche etc. Miroir Social s'est penché sur les récriminations relayées dans la presse (ou par corbeaux interposés) : difficile de ne pas conclure à une éviction programmée car s'il est bien une vérité du paritarisme, c'est que rien (ou si peu) ne s'y décide sans un certain consentement mutuel, que ce soit pour étouffer un dossier pendant des années ou le placer sous le feu des projecteurs...

Pour en savoir plus, lisez :
À la CREPA, tous les coups sont permis au nom de l'éthique.

Pas encore de commentaires