Participatif
ACCÈS PUBLIC
09 / 05 / 2022 | 38 vues
Denis Stokkink / Abonné
Articles : 143
Inscrit(e) le 28 / 04 / 2009

Pour plus de démocratie en Europe

La montée du nationalisme, la rage d’un capitalisme toujours plus destructeur, l’évolution dramatique du dérèglement climatique, l’Europe doit prendre en main ces défis pour s’assurer un avenir. Un avenir qui sera fait d’économie sociale, de concertation et de démocratie ou qui ne sera pas.

 



Démocratie et concertation : ces principes sont à la base de l’Europe et de l’économie sociale, nous avons rencontré Bénédicte Sohet Secrétaire générale de ConcertES (Observatoire européen de l'Économie sociale (ess-europe.eu) pour l’interroger sur son organisation, l’avenir de l’économie sociale et les liens avec l’Europe. (*)



L’Europe prend en compte, de plus en plus, l’ESS, notamment avec le plan d’action européen pour l’économie sociale dont vous trouverez  une analyse  (**) de ce document réalisé par POUR LA SOLIDARITÉ-PLS.



Nous souhaitons, également, mettre en évidence l’événement « l'économie sociale, le futur de l'Europe » organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de L’Union européenne qui réunira tous les acteur·rice·s européen·ne·s de l'ESS à Strasbourg afin de mettre en avant, de travailler et de montrer l’importance de l’économie sociale en Europe et surtout, pour l’Europe.



Approfondir la démocratie européenne est le vœu pieux de la « Conférence sur l’avenir de l’Europe » avec quelque 52.200 participant·e·s à la plateforme et 64.027 participant·e·s à l'événement. PLS revient sur les coulisses de la conception de cette « concertation » avec la publication « La démocratie sur le fil du rasoir, comprendre la Conférence sur l'avenir de l'Europe » et avec une rencontre POUR LA SOLIDARITÉ-PLS organisée ce 9 mai 2022 à l'occasion de la Journée de l'Europe.




La concertation c’est aussi tenir compte des avis des publics cibles dans les projets que nous portons. Dans ce cadre  la social tech academy a lancé une enquête... Ce projet, soutenu par le programme européen Erasmus+ et mêlant ESS et Tech, poursuit l'objectif de créer la plateforme de ressources sur les métiers numériques de l'Economie sociale et de la Social Tech. Ce projet, soutenu par le programme européen Erasmus+ et mêlant ESS et Tech, poursuit l'objectif de créer la plateforme de ressources sur les métiers numériques de l'Economie sociale et de la Social Tech. afin de contribuer au développement de cette plateforme regroupant les métiers de la Social Tech et donnant les clés d'entrée et d'orientation dans la transformation numérique de l'ESS.



Concerter, c’est également permettre aux expert·e·s d'intervenir dans leurs domaines. Dans cet esprit, le GECES a produit une étude sur les pôles d’innovation sociale et écologique disponible depuis peu en français.



Laisser la place aux expertes à intervenir dans leurs domaines c'est aussi le but de la rencontre POUR LA SOLIDARITÉ sur le thème « Femmes et ESS - L'enjeu de faire avec ell'ESS » qui aura lieu le 12 mai 2022 dans nos locaux de Bruxelles.
 


Après avoir abordé l’intérêt de l'économie sociale pour les territoires ruraux, nous vous proposons aujourd’hui de parler de l’importance du développement de cette économie en milieu urbain dans une perspective de développement local durable avec la publication co-construite d’Avise, de France urbaine et du RTES « Territoires urbains, ESS et Innovation sociale ».



De la ville à l’Europe, l’ESS est un moteur de développement économique, social et démocratique.

 

(*) L'ESS en Europe - Interview de Bénédicte Sohet - Secrétaire générale de ConcertES | Observatoire européen de l'Économie sociale (ess-europe.eu)

(**) Analyse du Plan d'Action Européen de l'Economie Sociale.

À l'occasion de la sortie du plan d’action pour l’économie sociale adopté par la Commission européenne, PLS vous offre une analyse synthétique du plan d'action européen sur l’ESS annoncé en décembre dernier.

LIRE LA SUITE

Afficher les commentaires

L’Europe écoute les citoyen·ne·s… pour de vrai ?

 

« Le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne se sont engagés à écouter les Européens et à donner suite, dans les limites de leurs sphères de compétences, aux recommandations formulées ». La Conférence sur l’avenir de l’Europe nous promet que ce dernier est entre nos mains. Mensonge ou vérité ?

C’est dans le traité de Lisbonne que pour la première fois se retrouve, côte à côte dans un texte juridique, la démocratie représentative et participative. Les nouveaux outils participatifs mis en place ont presque tous pour objectif de combler un déficit démocratique. 

Rappelons-nous que le déficit européen s’exprime entre autres par la difficulté à comprendre la complexité des processus décisionnels, par le faible taux de participation aux élections européennes, par la faiblesse du rôle du Parlement européen, même si ces pouvoirs ont été renforcés et qu’il possède aujourd’hui une influence non négligeable dans la désignation de la Commission.

 

 


Alors ce nouvel outil de démocratie participative répond-il aux attentes des citoyen·ne·s ? Mieux que les initiatives citoyennes européennes (ICE) ?

Comme pour toute initiative/promesse politique, le plus important se situe en aval ! Le rapport final de la Conférence est disponible et nous permettra de monitorer la mise en œuvre des recommandations par les trois institutions qui ont « écouté » les citoyen·ne·s européen·ne·s. D’ores et déjà, certaines voix s’élèvent – dont celle de PLS – pour critiquer le processus de construction de la Conférence, la représentativité réduite des participant·e·s, mais surtout l’incertitude quant au réel pouvoir donné… À lire sans modération !

Gardons les yeux et les oreilles grands ouverts ! Comme le grand méchant loup !

 

 

Entrepreneurs, réseaux, institutionnels, investisseurs : tous les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) se sont réunis les 5 et 6 mai derniers à Strasbourg pour la grande manifestation : « L’économie sociale, le futur de l’Europe ». POUR LA SOLIDARITÉ-PLS a participé à cet évènement qui a permis de faire rayonner l’ESS pendant deux jours.

 

Après avoir accueilli, l’ensemble des ministres européen·ne·s de l’économie sociale en février dernier, Strasbourg a accueilli les réseaux de l’économie sociale et solidaire, français et européen, à l’occasion de deux journées consacrées à projeter l’ESS, ses valeurs, ses modèles de fonctionnement et ses ambitions pour l’avenir.

 

Cet événement a été l'occasion de nombreuses conférences et initiatives autour d'une question : l’économie sociale est-elle le futur de l’Europe ? Dans un contexte difficile, et confronté aux défis économiques, climatiques, sociaux, démocratiques et aux préoccupations de la jeunesse, l'ESS est le modèle économique pour le futur de l'Europe. Le défi est d’inventer une « économie de marché sociale et écologique ». Ceci implique de continuer à développer le marché intérieur tout en garantissant les droits sociaux et la cohésion.

 

Durant cet évènement, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS a notamment organisé l'évènement annuel du réseau Solifoodwaste autour du sujet : « Des recettes pour le développement de filières handi-solidaires et antigaspi ». POUR LA SOLIDARITÉ-PLS a ainsi mis en avant le travail organisé dans le cadre des projets Solifoodwaste et CirculAbility, dont l'objectif est de développer ces filières, associant réduction du gaspillage alimentaire et mise à l'emploi des personnes en situation de handicap. Ce moment d'échange fructueux a permis d'illustrer la mobilisation des acteurs de l’ESS pour une transition juste.

 

Les différent·e·s intervenant·e·s ont partagé leur expérience et souligné la pertinence des entreprises de l’économie sociale et solidaire pour résoudre les problématiques propres aux territoires : création de nouveaux emplois non délocalisables, notamment pour des personnes en situation de handicap, réponse à des enjeux sociaux, et environnementaux, notamment avec le développement de l'économie circulaire et réduction du gaspillage alimentaire.

 

POUR LA SOLIDARITÉ-PLS poursuit plus que jamais son engagement pour faire de l’ESS le futur de l’Europe et s'appuie sur la dynamique de cet évènement pour assurer le déploiement du plan d’action européen pour l’économie sociale.