Participatif
ACCÈS PUBLIC
04 / 05 / 2021 | 52 vues
Pascal Lelièvre / Membre
Articles : 24
Inscrit(e) le 08 / 06 / 2011

Les mutuelles annoncent 3 000 recrutements en alternance

Alors que le taux d’insertion professionnelle des jeunes s’est nettement dégradé avec la crise sanitaire, les mutuelles se mobilisent à leurs côtés et se fixent pour objectif d’ouvrir 3 000 postes en alternance, soit trois fois plus que d’habitude.
 

Ces postes en alternance seront à pourvoir dans les mutuelles et unions mutualistes, que ce soit pour leurs activités d’assurance ou de gestion de l’offre de soins via leurs 2 800 services de santé et d’accompagnement, indiquent la Mutualité Française et l'Association nationale des employeurs de la mutualité (ANEM) dans un communiqué de presse. Les métiers concernés sont donc extrêmement variés : relation clients et accompagnement des patients, marketing, actuariat, analyse de données, optique, dentaire, RH, système d’information et communication.
 

« Les mutuelles sont plus que jamais engagées aux côtés de leurs adhérents. Après avoir annoncé la prise en charge des séances chez un psychologue qui non remboursées par la Sécurité sociale, elles font un nouveau geste pour apporter une réponse à la crise actuelle et qui touche les jeunes si durement. L’alternance est un formidable levier d’insertion professionnelle, nous souhaitons donner ce coup de pouce aux jeunes et contribuer ainsi à construire leur avenir », explique Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française.

 

Aider les jeunes à prendre leur envol
 

« Les employeurs de la mutualité ont à cœur de prendre toute leur part dans l’objectif ambitieux lancé par le président de la Mutualité Française, Thierry Beaudet. Depuis de nombreuses années, l'ANEM mène une politique volontariste en faveur de l’apprentissage et, plus généralement, du développement des parcours professionnels. L’accueil de salariés en alternance est donc en plein accord avec notre vision solidaire et responsable des ressources humaines. Dans la période compliquée que vivent de nombreux jeunes, il est de notre devoir d’être à leurs côtés et de les aider à prendre leur envol », ajoute Marie-Pierre Le Breton, présidente de l’ANEM.

Consulter le communiqué de presse.

 

Pas encore de commentaires