Participatif
ACCÈS PUBLIC
01 / 09 / 2022 | 202 vues
Victor Vidilles / Abonné
Articles : 7
Inscrit(e) le 27 / 08 / 2015

La MNT met en place un nouveau pacte social autour de 3 accords

La direction générale de la ( Mutuelle Nationale Territoriale) MNT et l’ensemble des organisations syndicales représentatives de l’entreprise ont signé à l’unanimité cet été trois accords portant sur la refonte de l’organisation du travail et l’accompagnement des carrières longues, pour favoriser la prise d’autonomie des salariés, l’organisation en équipe au sein de l’entreprise et un nouvel équilibre de vie.



Applicables à compter du 1er septembre 2022, ces trois accords constitueront les piliers d’un nouveau pacte social de la MNT, visant à concilier performance économique et performance sociale, efficacité collective et fidélité aux valeurs de solidarité de la mutuelle.
 


Le premier accord porte sur l’extension et l’assouplissement du télétravail.



Le salarié de la MNT bénéficie d’un élargissement et d’une amélioration des conditions de télétravail, avec notamment un forfait annuel de 120 jours de télétravail par an, utilisable en continu ou de manière fractionnée; il s’accompagne de la possibilité de télétravailler depuis n’importe quel pays européen, ainsi que d’une indemnité de 2 euros par jour de télétravail ; un droit à la déconnexion lui permet de ne pas être
connecté à ses outils numériques professionnels en dehors de son temps de travail.


Le deuxième accord porte sur l’harmonisation et l’assouplissement des modalités de temps de travail au sein de l’entreprise, dans une logique d’autonomie, de responsabilisation et d’efficacité collective.


La prise de jours en RTT relève désormais d’un forfait annuel pour tous les salariés.
Les horaires de travail (plages variable et fixe) sont assouplis pour permettre une meilleure organisation personnelle.
L’accès au forfait jour est étendu.


Le troisième accord vise à améliorer l’accompagnement des carrières longues à travers
différents dispositifs :
 

  • Un accès à une diversification des formules de temps partiel, pouvant aller de 60% à 90% ;
  • des partages d’expertise avec un accès au mécénat de compétences auprès de structures partenaires ;
  • l’accompagnement des fins de carrière avec des dispositifs de transmission des savoirs dans l’entreprise, ainsi qu’une majoration de l’indemnité de départ dès lors que la date de départ en retraite est valide.


Frédéric Hanin, directeur des ressources humaines de la MNT, se félicite de la signature de ces accords, prouvant le caractère vivant du dialogue social et son caractère déterminant pour l’évolution de l’entreprise : « Nous saluons l’esprit de responsabilité collective qui a permis à ces négociations exigeantes d’aboutir. Ces textes sont bénéfiques pour notre mutuelle et ses salariés ; ils offriront à ceux-ci
davantage de choix et de souplesse, et permettront à la MNT de faire évoluer efficacement ses modes de fonctionnement, en conformité avec ses valeurs sociales et sa feuille de route stratégique.
»


Une commission de suivi paritaire (direction générale et organisations syndicales) devrait permettre de faciliter la mise en œuvre opérationnelle de ces différents accords.

Pas encore de commentaires