Participatif
ACCÈS PUBLIC
31 / 07 / 2019 | 112 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 167
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

La fonction publique territoriale reste le pricipal recruteur de nouveau apprentis

C'est ce qui ressort du bilan  2018 publié ces derniers jours par la Direction Générale de l'Administration et de la Fonction Publique (DGAFP)
 

Il ressort ainsi que, globalement, pour l'ensemble de la Fonction Publique le recrutement d'apprentis poursuit sa hausse depuis 2015 notamment, avec une progression en 2018 de 5,2% .Les entrées en apprentissage représentaient à peine 11.000 en 2015, près de 13.000 en 2017, un peu plus de 14.000 en 2017 pour se situer à 14.753 en 2018.
 

Pour autant les résultats selon les versants de la fonction publique sont très différents.
 

C'est surtout la fonction publique territoriale qui reste, en 2018, le principal recruteur des nouveaux apprentis de la fonction publique avec 58 % des entrées en apprentissage (+4 points), suivie par la fonction publique de l’État (37 % des entrées, -5 points) et la fonction publique hospitalière, stable avec 5 % des entrées.
 

Dans la fonction publique de l’État (FPE), il convient de noter que les entrées en apprentissage diminuent (-364, soit -6,2 %), et ce pour la première fois depuis 2013 (notamment +50,8 % en 2016 et +4,3 % en 2017)
 

En fait, un tiers d’entre eux sont recrutés par les ministères de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Viennent ensuite, parmi les ministères qui comptent le plus d’entrées en apprentissage en 2018, les ministères de la Défense et de l’Intérieur
 

Autre élément à souligner...la part des femmes parmi les nouveaux apprentis reste stable en 2018 (51 %). Si elle recule dans la FPE (54 % après 56 % en 2017), elle est en hausse dans les deux autres versants : 48 % après 46 % dans la FPT et 61 % après 59 % dans la FPH

 

Afficher les commentaires

C'est ce que la dernière note de la Dares met en évidence (*)

De juin 2018 à mai 2019, ce sont 321 000 contrats publics et privés qui ont été enregistrés, soit une hausse de 4,7 % par rapport au cumul des enregistrements de juin 2017 à mai 2018 (307 000)

 

(*) https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dares_rapports-poem-mai-2019.pdf