Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 11 / 2020 | 88 vues
Cfe-Cgc Métallurgie / Abonné
Articles : 64
Inscrit(e) le 06 / 01 / 2010

La CFE-CGC de Renault signe un accord évitant des licenciements assorti d’un plan d’évolution des compétences

Ce jour, la CFE-CGC de Renault donne son aval à l’accord de transformation des compétences dans les fonctions globales, élaboré à l’aide d’un dialogue social en reconstruction. Elle évite des licenciements aux salariés, via un PSE que la situation de Renault aurait pu justifier : l’ajustement négocié des effectifs est uniquement basé sur des départs volontaires.


Le plan de reconversion et d’évolution des compétences vise à maintenir le niveau d’employabilité des salariés. Il est assorti d’un plan de mobilité interne et de 250 recrutements pour 2021.
 

Agréées pour deux ans, les dispositions concernent aussi bien les salariés qui décident de partir que ceux qui veulent rester. Les mesures de l’accord incluent un dispositif de contrôle et de régulation paritaire adapté. Celui-ci intègre l’anticipation des risques psychosociaux inhérents à ce contexte de restructuration.
 

La représentativité recalculée de la CFE-CGC à près de 65 % dans les établissements d’ingénierie et tertiaire a pesé et a permis que ses 80 revendications mises en avant pendant la négociation soient largement intégrées. Le compromis obtenu place l’accord parmi les plus avantageux de sa catégorie pour tous les salariés que la CFE-CGC défend, quel que soit leur statut.

Pas encore de commentaires