Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
14 / 02 / 2020 | 33 vues
Pascal Beau / Membre
Articles : 63
Inscrit(e) le 21 / 02 / 2012

Aésio-Macif : nouveau cap franchi dans le rapprochement

Un pas supplémentaire a été franchi dans la construction du groupe entre Macif et Aésio. Les deux acteurs ont approuvé le pacte fondateur formalisant l’ambition et les principes de structuration du futur l’ensemble. Il rappelle les principes fondamentaux du rapprochement (mutualisme et ses valeurs et complémentarité des métiers et des offres) et « inscrit cette dynamique de construction d’un nouveau groupe au regard des enjeux sociétaux et de l’évolution des attentes des sociétaires et adhérents », soulignent Macif et Aésio.

 

Cet engagement identifie les facteurs de performances, notamment la création de synergies, le développement d’une culture de groupe ou encore l’innovation. Il présente l’architecture juridique et la gouvernance. Le principe d’une représentation équilibrée est clairement affirmé.


L’ensemble s'articulera autour d’une SGAM commune qui adoptera une nouvelle identité début 2021. Elle sera chargée de définir la stratégie, le pilotage et le contrôle de l’ensemble des entités du groupe via deux piliers : d’une part, la Macif pour les activités de Iard, de finance et d'épargne ; d’autre part, une UMG commune pour les activités de santé et de prévoyance. Chacune des mutuelles affiliées conservera la relation clients/adhérents sous sa propre marque.


Comme prévu, ce projet sera soumis aux différentes assemblées générales, pour terminer par la SGAM Macif et l’UMG Aésio, à partir de mai et jusqu’au 24 juin prochain. « La taille de notre nouveau groupe nous permettra de nous mettre en position de force pour faire face aux enjeux de transformations technologiques et d’usage actuellement à l’œuvre », souligne Patrick Brothier, président d’Aésio. Le futur géant réunira plus de 8 millions de sociétaires et d’adhérents.

Afficher les commentaires

« L’annonce du pacte fondateur est une façon d’avancer d’ici les assemblées générales de juin », soulignait hier Adrien Couret, directeur général du groupe Macif devant l’Anja (Association nationale des journalistes de l’assurance) à propos du rapprochement avec Aésio.


Le DG a été clair : « il ne s’agit pas d’une fusion ». Le futur ensemble aura une identité institutionnelle (qui ne sera pas la juxtaposition des deux noms) mais, les marques commerciales existantes subsisteront.

 

Sur le plan de la gouvernance, la volonté d’équilibre est fortement soulignée. Pour rappel la Sgam Faîtière sera composée de la Société d’assurance mutuelle Macif et de l’UMG. Cette dernière rassemblera Aésio et la future entité née de la fusion entre Macif Mutualité et Apivia. La Macif « aura une légère majorité au sein de la Sgam », et Aésio au sein de l’UMG. Une répartition logique compte tenu de la composition du futur chiffre d’affaires qui s’élèvera à 8 Mds d’€ : 5 Mds € pour l’Iard et 3 Mds € pour la santé-prévoyance (dont 2 Mds € pour Aésio).

 

Selon une forte probabilité (qui n’a pas été officialisée ou confirmée) Macif devrait dans un premier temps prendre la tête de la Sgam.


Autre chantier dans le cadre de ce rapprochement : un appel d’offres pour un réseau de soins commun entre les deux acteurs.