Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 09 / 2020 | 77 vues
Alain Arnaud / Abonné
Articles : 10
Inscrit(e) le 03 / 02 / 2016

La démocratie à l’épreuve du nouveau monde

La démocratie à l’épreuve du nouveau monde pourrait être le dénominateur commun des contributions faisant l’objet du Cahier n°2 du CIRIEC-France : « Mutations de l’action publique et démocratie ».
 

Tout d’abord, démocratie et action publique. Depuis plusieurs mois, bien des sujets alimentent des débats sur la pertinence de certaines politiques publiques perçues comme étant en décalage par rapport aux attentes de nos concitoyens. L’un de ces sujets de débat est provoqué par la récente décision de privatiser des fleurons du patrimoine productif de l’État, c’est-à-dire du patrimoine appartenant à la collectivité nationale.
 

Cela amène à se poser la question du rôle de l’État dans l’appareil productif national et de la gestion des participations que celui-ci détient dans nombre d’entreprises de différents secteurs. Philippe Bance, Pierre Bauby et Nathalie Rey se sont penchés sur cette question très mal connue de nos concitoyens, alors que les participations de l’État constituent un bien commun dont ils ont le droit de savoir comment il est utilisé. Les auteurs dressent un panorama détaillé du patrimoine de l’État, des questions posées par l’ambivalence des politiques suivies pour en tirer parti, des problématiques de gouvernance et de moyens de l’Agence des participations de l’État, pour préconiser de nouvelles orientations en réponse aux besoins sociétaux actuels d’action publique.

 

Démocratie et numérique

 

Par son accélération fulgurante et ses implications de plus en plus grandes dans la vie de tous les jours, la numérisation de la société bouleverse profondément les modes de production, de distribution, de consommation et les rapports entre les gens à travers les réseaux sociaux. En effet, les implications du numérique sur l’organisation des sociétés sont telles que, au-delà des perspectives positives pour l’amélioration des conditions de vie sur tout le territoire, elles peuvent aussi entraîner des dangers en termes d’éthique, de démocratie et d’accroissement des inégalités.
 

Catherine Gras et Jean-Marie Fessler posent la question de savoir s’il ne s’agit pas là d’un formidable défi qui sollicite le meilleur des énergies et des expériences de nos constructions humaines et sociales. Selon eux, l’ère numérique présente de formidables occasions à l'action publique. Elle offre aussi la possibilité aux individus d’être acteurs de leur avenir, en se ré-appropriant les mécanismes économiques et les institutions sous les différentes formes faites pour eux de l’économie sociale et des entreprises publiques gérées par les collectivités locales dont ils sont partie prenante.

 

Enfin, démocratie et territoires. Avec la décentralisation, la réforme de l’État et l’avènement d’une nouvelle organisation territoriale, la question de la démocratie au sein de ces collectivités de proximité que sont les communes, les agglomérations et les métropoles se pose ainsi de façon plus accrue.

 

Fort du poste d’observateur et d’acteur privilégié que lui confère sa responsabilité dans une grande métropole, Michel Papaud nous invite à approfondir la réflexion sur les mutations du territoire pour s’adapter aux transitions économique, sociale, environnementale et démocratique. Il souligne la nécessité d’un renouveau d’une économie collective territoriale à même de relever ces défis, fondé sur une synergie entre une action publique locale qui réinterroge son sens et une économie sociale et solidaire qui se voue à l’intérêt général.

 

Au surplus, les techniques du numérique et l’intelligence artificielle offrent une belle occasion de relever ces défis du futur, en créant dans les zones de nouvelles relations entre les organisations et entre les gens : mise en œuvre de projets partagés, amélioration du service rendu aux citoyens, développement de l’économie du partage et de la finance socialement responsable, organisation de nouvelles solidarités, mise en œuvre de nouveaux modes de gouvernance démocratique et d’exercice de la citoyenneté etc.

 

Pour le CIRIEC, ces trois thèmes essentiels ouvrent un immense champ de recherche dans ce passage de l’ancien monde au nouveau.

 

Pour en savoir plus sur le CIRIEC France: https://www.ciriec-france.org/ciriec/cms/10/accueil.dhtml.

Pas encore de commentaires