Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 01 / 2020 | 189 vues
Karim Lakjaâ / Membre
Articles : 36
Inscrit(e) le 28 / 07 / 2015

La fédération CGT des services publics suspend toute participation à des instances dites « de dialogue social »

Considérant le conflit social sur les retraites, qui dépasse désormais en jours de grève celui victorieux de 1995, la Fédération CGT des services publics a décidé de suspendre toute participation à des instances dites de dialogue social et auxquelles sont présents des représentants du gouvernement.
 

La CGT ne participera donc ni au bureau ni aux vœux du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT), le 8 janvier 2020.
 

Au demeurant, cette absence constitue une dénonciation de pratiques qui se sont développées au sein du CSFPT tant du fait du Gouvernement que de son Président, au cours de l’année 2019. La dernière séance plénière de décembre en étant l’acmé. La délégation CGT s’est exprimée à ce sujet à plusieurs reprises que ce soit lors de réunions de bureau, de plénières ou par courriers au Président du Conseil supérieur.  Elle réitérera cette expression lors de la prochaine plénière.
 

La fédération CGT profite de ce boycott pour réaffirmer son opposition à la loi qualifiée trompeusement de transformation de la Fonction publique dont le projet était présenté, il y a maintenant un an au CSFPT. Loi qui avec la réforme des retraites, dont elle exige le retrait, est un des éléments de la mobilisation sociale actuelle sur fond d’unité syndicale des agent-e-s et cadres territoriaux. A noter que les délégations de FO et de SUD ne participeront pas non plus au bureau et aux vœux.

Pas encore de commentaires