Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
26 / 02 / 2019 | 34 vues
Fabienne Fevrier / Membre
Articles : 5
Inscrit(e) le 20 / 10 / 2017

Négociations salariales : accord trouvé avec l'ensemble des syndicats à la Maif

Depuis des semaines, des négociations étaient engagées à la Maif sur les salaires, la prime Macron et l'intéressement. Face au front uni des organisations syndicales, la direction a finalement fait sérieusement évoluer ses propositions et ont mené les six organisations syndicales représentatives de la Maif à signer l'accord sur les NAO et l'accord sur le prime de maintien du pouvoir d'achat.

Pour mémoire, les propositions initiales de la direction étaient :

Augmentations générales à effet du 1er juin 2019 :

  • 0,8 % pour les classes 1 à 4,
  • 0,6 % pour les classes 5 à 7,
  • avec un montant minimum (plancher) de 250 € bruts annuels.
Prime « Macron » :
  • 1 000 € nets pour un salaire de base mensuel inférieur ou égal à 2 300 € bruts,
  • 600 € pour un salaire compris entre 2 301 € et 3 200 € bruts,
  • 350 € pour un salaire compris entre 3 201 € et 4 355,98 € bruts. 

Au final, les dispositions des deux accords vont mener à :

Une augmentation générale des salaires de :

1,6 % pour les salaires inférieurs ou égaux à 2 600 € bruts (salaire de base-temps plein).
  • 1,3 % pour les salaires entre 2 601 € et 3 500 € (salaire de base-temps plein 1 %  pour les salaires compris entre 3 501 € et 4 355 € (salaire de base-temps plein).

Une prime « Macron » :

  • 1 000 € pour les salaires inférieurs ou égaux à 2 600 € bruts,
  • 600 € pour les salaires entre 2 601 € et 3 500 € bruts.

En revanche, notre syndicat s'est prononcé contre la signature d'un troisième texte portant avenant à l'accord d'intéressement que nous n'avions d'ailleurs pas signé, de même que la CGT.

Pas encore de commentaires