Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 10 / 2018 | 172 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1787
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Menace sur la compétitivité : la justice tranchera sur le PSE du groupe FNAC Darty

Dans communiqué commun, les syndicats CFDT et FO Darty Grand Est, tiennent à rappeler que, courant septembre 2017, le groupe FNAC Darty estimant que sa compétitivité était menacée, a mis en oeuvre un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) hybride, avec période de volontariat (PDV), avant d’engager des licenciements si nécessaire.

Cette restructuration visait à :
  • mutualiser les ateliers de réparation sur 4 sites en France ;
  • créer un magasin central de pièces détachées (MCP) sur le site de Wissous en région parisienne.
L’effet sur l’emploi a été désastreux, avec 171 postes supprimés sur les trois filiales (Darty Grand Est ; Darty Grand Ouest et Darty Île-de-France), dont 62 sur le site marseillais de La Valbarelle.

Les sections syndicales CFDT et FO Darty Grand Est se sont mobilisées et prennent de nombreuses inititiatives d'action depuis plus d'un an.

Courant février 2018, alors que les salariés concernés n’avaient pas encore été licenciés, les résultats de l’année 2017 sont tombés et on nous annonçait « des résultats 2017 en forte hausse », tant et si bien que le groupe aurait dû renoncer à son projet car il n'y avait plus aucune menace sur sa compétitivité !

En réalité, les syndicats CFDT et FO ont la conviction qu'il n'y a jamais eu de menace sur la compétitivité du groupe. Il appartient désormais à la justice de trancher.

Le processus étant arrivé à son terme, on entre à présent dans la phase judiciaire, avec 19 dossiers enrôlés devant le Conseil de Prud’hommes de Marseille (12 pour la CFDT  et 7 pour FO ).

Les deux organisations syndicales organiseront une conférence de presse commune à Marseille, mercredi 24 octobre prochain...
Pas encore de commentaires