Participatif
ACCÈS PUBLIC
05 / 09 / 2012 | 15 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1806
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Le groupe Matmut, partenaire de la chaire « nouvelles carrières » de Rouen Business School

En 2011, Rouen Business School, forte de son expertise en matière de gestion de ressources humaines, lançait la chaire « nouvelles carrières », première chaire de recherche en Europe dédiée aux carrières. Aujourd'hui, le groupe Matmut rejoint Air France et LVMH, partenaires de la chaire depuis son lancement.

Daniel Havis p(résident directeur général de la Matmut) et Arnaud Langlois-Meurinne (directeur général de Rouen Business School) ont signé la convention de partenariat mercredi 29 août, dans les locaux de l’université d’entreprise de la Matmut, à Saint-Pierre-de-Varengeville (76), en présence de Dominique Levacher, DGA RH du groupe Matmut, d'Hélène Skorochod, directeur des relations entreprises de Rouen Business School et de Jean Pralong, titulaire de la chaire.

Le groupe Matmut affiche des attentes bien précises en lien avec des problématiques opérationnelles concrètes.

« Pour que notre groupe conserve sa réactivité et sa capacité à s’adapter en permanence à son environnement, la direction des ressources humaines s’attache constamment à identifier les besoins en compétences d’aujourd’hui et de demain », explique Dominique Levacher, directeur général adjoint en charge des ressources humaines et des relations sociales du groupe Matmut.

À travers cette action, la Matmut, fidèle à ses valeurs mutualistes, entend participer à une réflexion globale qui permettra d’adapter, par la bonne compréhension des évolutions sociologiques, les pratiques et les comportements aux besoins de demain. Elle souhaite bénéficier des résultats de recherche, pour enrichir ses réflexions et ainsi favoriser l’intégration et l’accompagnement de ses collaborateurs en créant un contexte favorable à l’exercice de nouvelles façons de faire.

  • La chaire « nouvelles carrières » explore les comportements, les attentes et les besoins des individus envers l'emploi et les carrières. Elle évalue les pratiques de gestion des carrières des entreprises.
« La chaire n'a pas que des objectifs de recherche. Elle se donne aussi des objectifs en direction des praticiens, du grand public et des étudiants », explique Jean Pralong, enseignant chercheur de Rouen Business School et titulaire de la chaire. « D'une part, elle cherche à participer au débat public et au renouveau des pratiques gestionnaires en diffusant aussi largement que possible les connaissances qu'elle développe. D'autre part, elle contribue à la formation des étudiants, futurs praticiens mais aussi futurs acteurs des carrières ».

L'année 2011 a vu le lancement opérationnel de nombreux projets menés par l'équipe de chercheurs de Rouen Business School, parfois en collaboration avec les étudiants. La chaire « nouvelles carrières » s'articule désormais autour de 3 axes de recherches :

  • les attentes en matière de carrière et de GRH,
  • les attentes des nouvelles générations en matière de carrière : la vocation est-elle un mirage ?
  • les freins et catalyseurs à la transmission des connaissances.

Pour donner une dimension internationale aux projets de recherche menés au sein de la chaire, un réseau international de chercheurs a également été constitué. Baptisé ICAR (international career researchers network), il s'appuie sur le réseau de partenaires académiques internationaux de Rouen Business School.

Pas encore de commentaires