Participatif
ACCÈS PUBLIC
11 / 12 / 2013 | 126 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4143
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Le grand écart de l’épargne salariale dans la branche des industries électriques et gazières

FO énergie et mines publie un panorama de 23 pages décryptant les dispositifs d’épargne salariale en place dans toutes les entreprises de la branche des industries électriques et gazières.

Un zoom sur chaque élément, tant « les réceptacles » (PERCO, PEE-PEG, CET) que les sources d’alimentation (intéressement, participation, abondement…) est proposé sur chaque entreprise avec un comparatif de synthèse.

L’occasion de souligner que intéressement + participation + abondement vont de 5 136 € chez GRTgaz à 2 975 chez EDF SA.




« On pourra voir dans cette synthèse que la politique d’abondement est très différente d’une entreprise à l’autre, ce qui permet d’imaginer le pire si la politique salariale ne dépendait plus de la branche professionnelle, mais des seules entreprises », commente FO.

Pas encore de commentaires