Participatif
ACCÈS PUBLIC
01 / 12 / 2022 | 1002 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1619
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

NAO 2023 au Crédit Mutuel : des mesures au dessus de la moyenne du secteur

L'Alliance Fédérale, qui rassemble 14 fédérations du Crédit Mutuel, a signé un accord sur les négociations annuelles obligatoires 2023 qui la situe au-dessus de la moyenne des banques françaises.

 

L’accord signé à l’unanimité en fin de semaine dernière par les quatre organisations syndicales représentatives (le SNB, la CFDT, FO et la CGT) avec l'Alliance Fédérale du Crédit Mutuel retiendra l'attention au regard de l'approche qui a été la sienne dans ces négociations.

 

En effet, les différentes mesures qui en découlent et qui concerneront l'ensemble des salariés relevant de la Convention de Groupe vont au-delà de la plupart des accords proposés dans le secteur bancaire.
 

Que faut-il en retenir ?
 

Sur les salaires :
 

  • une augmentation générale de 3% au 1er janvier 2023, assortie d'un plancher annuel brut de 1.200 euros/temps plein
  • la reconduction d'une enveloppe de 1,5% de la masse salariale de chaque entreprise dédiée aux augmentations individuelles en 2023
  • le versement en décembre 2022 d'une prime de partage de la valeur (PPV) d'un montant de 3.000 euros bruts
  • un avenant l'accord de PEG ( Plan d'Epargne Groupe) de 2009 qui porte l'abondement pour 2023 de 15 euros pour un versement de 50 euros à 900 euros pour un versement de 300 euros.
  • une revalorisation du forfait mobilités durables pour 2022 et 2023 qui passe de 400 à 700 euros (et jusqu’à 800 euros pour les salariés détenteurs d’un abonnement de transport en commun)
  • un engagement d'ouverture d’une négociation sur la grille salariale, dans le cadre de la révision de la grille des classifications découlant de la convention de groupe
  • et enfin, l'introduction d'une clause de suivi pour faire le point dès juillet 2023....
Pas encore de commentaires