Participatif
ACCÈS PUBLIC
26 / 09 / 2012
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3953
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Une retraite par répartition privilégiée pour les salariés des institutions de prévoyance

Les salariés des institutions de prévoyance sont particulièrement privilégiés en matière de retraite complémentaire puisque les employeurs cotisent au-delà du maximum légal. Une dérogation. Depuis 1996, toutes les autres entreprises n’ont en effet pas le droit de cotiser au-delà du taux fixé par l’ARCCO depuis 1996. Alors que la cotisation totale sur la tranche 1 de l’ARCCO est actuellement plafonnée à 6 % avec une prise en charge à 60 % par l’employeur, les institutions de prévoyance cotisent à 8 % en prenant en charge près de 7 %. « Cela peut contribuer à augmenter la rente de 25 %. Tous les autres dispositifs par capitalisation qui existent au niveau de l’entreprise sont bien moins intéressants », explique Jocelyne Kimmel, déléguée syndicale FO d’AG2R La Mondiale. Une cotisation majorée, à la charge de l’employeur, qui apparaît comme un acquis social pour les salariés d’AG2R. Ceux de La Mondiale n’en bénéficient pas...

Pas encore de commentaires