Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 01 / 2017 | 15 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3936
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Une demande d'accusé de réception sème la confusion dans le transfert des salariés d’HPE vers CSC

Accuser réception ne vaut pas approbation. Le 21 décembre, les salariés de l’activité « logiciels » transférée chez CSC ont reçu par courriel une notification de transfert et une demande d'approbation du document de notification.

« Est-ce que quelqu'un sait à quoi sert cette approbation ? Je pensais que la loi ne prévoyait pas de nous demander un avis et que notre approbation n'était pas nécessaire », interroge un salarié dans l’un des plus de 1 000 commentaires postés au sujet de ce transfert sur le blog de la CFTC d’HPE.

Réponse du syndicat : « Il s'agit d'éviter à la DRH les frais d'envoi d'une lettre recommandée pour les salariés disposant d'une adresse HPE valide, un procédé déjà utilisé pour la scission HP Inc. En suivant le processus, vous n'approuvez pas votre transfert ou ne donnez pas votre avis, vous accusez simplement réception du document vous en informant. Si vous ne répondez pas, c'est sans importance : c'est comme une lettre recommandée que vous n'allez pas chercher ».

Réponse d’un autre salarié : « Même si ça n'engage à rien, ça me fait bizarre d'approuver réception d'un document où il est écrit « À cette date, vous cesserez de faire partie de notre personnel ». Je n'arrive pas à approuver, on verra en janvier ».

Source > CFTC HPE


Cette information est un morceau choisi de la veille hebdomadaire exclusive de Miroir Social.

Découvrez le BipBipInfos n°109
  • Le droit à la déconnexion fête son premier anniversaire dans le cabinet RH JLO : message reçu par les clients
  • La fédération des services de santé au travail inter-entreprises s’interroge sur les conséquences des délais des jugements prud’homaux
  • Duo juridique de choc à la FIECI : merci Altran !
  • DRH à la CFE-CGC
  • SNCF : « chantage au temps syndical » dans un accord sur le dialogue social qui intègre le forfait-jours
  • Air France : comment le discours de la CFE-CGC sur le nouveau plan de transformation s’est inversé en un mois
  • Le service clients SFR confié à Télé-performance en 2007 : l’arrêt d’appel cassé
  • Vente d’un ensemble de secrétaires d’IBM à Manpower : pas de fraude à la cession
  • Segula Automotive doit rembourser 540 000 € à l’OPCA et dépose une QPC
  • Air France : les entreprises réduisent les budgets de transports de leur salariés
Pas encore de commentaires