Participatif
ACCÈS PUBLIC
07 / 02 / 2014 | 153 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4107
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Société Générale : plus de 10 % de la masse salariale distribuée en rémunérations variables individuelles

En 2013, l’enveloppe de l’intéressement et de la participation a représenté 69 millions d’euros tandis que celle des rémunérations variables individuelles a pesé 112,6 millions d’euros (hors bonus versés dans la banque d’investissement).

« Au final, plus de 10% de la masse salariale globale est désormais distribuée sans aucun contrôle ni recours », souligne la CGT qui rappelle que le « droit du travail impose l’obligation de définir des critères objectifs à ce type de rémunérations ».

Tandis que la direction considère que les rémunérations variables individuelles ont un caractère discriminant, le syndicat y voit un caractère discriminatoire.

Pas encore de commentaires