Participatif
ACCÈS PUBLIC
03 / 03 / 2021 | 109 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1565
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Télétravail : nouvelle catégorie de la 8e édition des prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale

Ces dernières semaines, la MNT, SMACL Assurances et les grands acteurs de la fonction publique territoriale (FPT) ont ouvert la 8e édition des prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale. Jusqu'au 8 mars, les collectivités territoriales, leurs établissements publics et les centres de gestion peuvent poser leur candidature pour l’une des sept catégories [1] de ces prix.

 

Ces prix visent à valoriser et à récompenser les démarches de prévention et de santé au travail mises en œuvre par les collectivités, leurs établissements et les centres de gestion. Ils participent ainsi à la diffusion d’une culture de la prévention dans le monde territorial en partageant les bonnes pratiques.

 

Nouveautés de cette nouvelle édition
 

Parmi les nouveautés de cette 8e édition, la création d’une nouvelle catégorie : le prix de « santé au travail et télétravail ». Cette catégorie récompensera l’initiative d’une collectivité ou d’un service public local ayant mis le télétravail en place en s’adaptant pour garantir la santé et le bien-être de ses agents, l’accompagnement des équipes par les encadrants de proximité tout en étant attentive aux risques émergents et en maintenant la continuité du service public.
 

Nouveauté également pour le « prix spécial de centre de gestion ». Cette catégorie récompensera désormais toute initiative en matière de santé au travail d’un centre de gestion, que celle-ci concerne l’accompagnement de collectivités affiliées ou la mise en place de démarches de santé au travail à la destination des agents du centre de gestion candidat.
 

Ouverture des candidatures
 

Les prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale sont ouverts à toutes les collectivités territoriales de France, à leurs établissements publics et aux centres de gestion, quelle que soit leur taille.
 

Les candidats ont jusqu’au dimanche 28 mars pour déposer leur dossier de candidature (téléchargeable sur collectivites.mnt.fr ou smacl.fr). Les résultats seront annoncés fin septembre 2021. Les sept lauréats se verront proposer un accompagnement gratuit par la MNT et par SMACL Assurances, afin d’aller plus loin dans leurs démarches de prévention.

 

Pour mémoire


Rappelons que, selon le dernier baromètre Gazette/MNT « bien-être au travail dans les collectivités », 55 % des agents considèrent que leur santé au travail s’est dégradée au cours des douze derniers mois.

Afin de promouvoir et de diffuser les démarches de santé au travail menées par les employeurs publics locaux, la MNT a initié les prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale en 2011, avec le soutien de SMACL Assurances et en partenariat avec les principales associations du monde territorial [2].

 

[1] Les prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale comptent sept catégories : santé au travail et pratiques innovantes, santé au travail et démarche participative, santé au travail et qualité de service, santé au travail et acteurs du territoire, santé au travail et télétravail, prévention et risques routiers, prix spécial centre de gestion. 
 

[2] Les partenaires de la 8e édition des prix de santé et du mieux-être au travail de la fonction publique territoriale : Association des maires de France, Association des maires ruraux de France, Association des petites villes de France, Villes de France, France Urbaine, Association des départements de France, Régions de France, Association des communautés de France, Union nationale des CCAS, Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales, Association des directeurs généraux des communautés de France, Association des administrateurs territoriaux de France, Association des ingénieurs territoriaux de France, Association nationale des DRH des territoires, Association des DRH des grandes collectivités, Association des techniciens territoriaux de France, Association des cadres territoriaux de l’action sociale, Association nationale des directeurs des centres de gestion, Association des dirigeants territoriaux-INET, Association nationale des cadres territoriaux de la sécurité, CNFPT, Fédération des entreprises publiques locales, ResPECT, agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, Fonds national de prévention de la CNRACL, Association nationale de médecine préventive du personnel territorial, Arcade-VYV, La Gazette des communes, Public Sénat, Santé et travail.  

 

Plus d’informations sur collectivites.mnt.fr ou smacl.fr.

Afficher les commentaires

Le Fonds MNT a sélectionné les deux premiers projets qui bénéficieront de son soutien en 2021. Lors du premier jury qui s’est réuni mercredi 24 février, les projets de la ville de Flassans-sur-Issole (83) et de la ville de Paris (75) ont remporté l’adhésion des membres du jury. A partir de mars, ils bénéficieront ainsi de l’accompagnement du Fonds MNT pour mettre en œuvre et tester, en co-construction avec les agents et les usagers, leurs projets de transformation qui visent à repenser l’accueil du public. Avec son action, le Fonds MNT entend ainsi favoriser l’innovation dans les services publics en s’appuyant sur l’expérience des agents et le vécu des usagers.  

 

Flassans-sur-Issole (83), commune de 3 500 habitants, sera accompagnée par le Fonds MNT dans la réorganisation et la transformation de l’accueil des services de la mairie. Aujourd’hui confrontée à un élargissement des services qu’elle propose, la mairie n’a toutefois pas pu revoir ses espaces permettant l’accueil des usagers dans de bonnes conditions.  L’accompagnement du Fonds visera à trouver des solutions pour un accueil plus simple, efficient, inclusif et varié prenant en compte les attentes des usagers et l’appropriation de ces nouvelles pratiques par les agents.

 

Paris (75), et plus particulièrement la direction de l’Action sociale, de l’enfance et de la santé, sera accompagnée par le Fonds MNT dans la réorganisation des conditions d’accueil des jeunes mineurs non accompagnés. Les conditions d’accueil sont aujourd’hui peu adaptées à l’accueil de personnes jeunes souvent touchées par des problématiques lourdes, et ne favorisent pas un accompagnement serein par les éducateurs en charge de leur suivi. L’accompagnement du Fonds MNT visera à trouver des solutions en associant activement des jeunes et des agents, afin que celles-ci soient adaptées à leur quotidien.

 

Ces accompagnements, d’une durée de trois mois, se dérouleront en trois étapes. Il s’agira tout d’abord d’identifier les hypothèses de travail, puis de coconstruire les solutions et enfin de tester les prototypes en confrontant les premières pistes de travail aux terrains.

 

Lancé en octobre dernier, le Fonds MNT s’est donné pour mission d’accompagner les acteurs du service public local dans la réalisation de leurs projets de transformation et de rendre visible ces initiatives pour qu’elles bénéficient au plus grand nombre. Alors que le contexte sanitaire rappelle l’importance du rôle des services publics locaux dans notre société, il réinterroge également leur fonctionnement, en faisant émerger de nouveaux défis pour les collectivités et leurs agents. Avec le soutien de ses partenaires, l’Association des maires et des présidents d’intercommunalités de France et le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales, le Fonds MNT entend ainsi s’appuyer sur l’expertise qu’ont les agents territoriaux de leur métier pour les aider à faire évoluer le service rendu aux usagers.

Le second jury de l’année 2021 se réunira en juin pour sélectionner deux nouveaux projets.

 

Plus d’informations sur : https://fonds.mnt.fr