Participatif
ACCÈS PUBLIC
16 / 01 / 2024 | 41 vues
Eric Peres / Abonné
Articles : 51
Inscrit(e) le 25 / 01 / 2008

Rémunération des cadres : Où en est-on ?

Selon le dernier baromètre APEC (*), l’inflation entraine une nette préoccupation des cadres au sujet de leur pouvoir d’achat. Ainsi, 69% d’entre eux se déclarent inquiets sur le sujet, soit quatre points de plus par rapport à l’édition de 2022. Alors, comment se porte la rémunération des cadres ?


Tour d’horizon.....

 

Combien gagne un cadre ?

 

Bien que sous tension, le marché de l’emploi cadre demeure dynamique : 308 300 cadres ont été recrutés en 2022, soit 37 000 de plus qu’en 2019. Conjugué à l’inflation, ce dynamisme a plutôt entrainé une hausse de la rémunération des cadres : leur rémunération a augmenté de 2% en 2022, pour atteindre une moyenne de 52 000€.

 

Ainsi, 80% des cadres perçoivent entre 37 000 et 89 000€ bruts annuels, pour une médiane à 52 000. 57% d’entre eux ont été augmentés en 2022, soit 9% de plus que le record en la matière, qui datait de 2018. Mais 5,2% estiment avoir perdu en pouvoir d’achat du fait de l’inflation, ce qui peut expliquer les inquiétudes nourries par leurs collègues à ce sujet.

 

La mobilité, gage d’une meilleure rémunération ?

 

Pour remédier à la question, nombre d’entre eux envisagent de changer d’entreprise. En effet, la mobilité semble constituer une solution plutôt efficace : en 2022, 74% des cadres ayant changé d’entreprise sans période de chômage intermédiaire ont vu leur rémunération augmenter. Pour ceux qui sont restés dans l’entreprise sans changer de poste, ce chiffre est de 55%. 

 

Aussi, les cadres sont 37% à envisager de changer d’entreprise au cours des 12 prochains mois. Bien que stable, ce chiffre demeure élevé et la rémunération en constitue la principale source de motivation : 48% en attestent, soit 5 points de plus qu’en 2022 et 8 de plus qu’en 2021.

 

Une ombre au tableau : les inégalités femmes-hommes

 

Si la rémunération des cadres adopte plutôt une bonne dynamique, les chiffres diffèrent encore assez nettement selon qu’ils s’appliquent aux hommes ou aux femmes. Seules 54% des femmes cadres ont ainsi été augmenté en 2022, contre 59% des hommes. L’écart est plus révélateur encore chez les jeunes cadres : 62% contre 70%.

 

Par ailleurs, a rémunération médiane des femmes cadres est 15% inférieure à celle des hommes : 48 000€ contre 55 000€. À profil et à poste équivalent, les hommes perçoivent 7,1% de plus. Ce phénomène s’accentue avec l’âge : de 3% chez les cadres de moins de 35 ans, il atteint 10% chez les plus de 55 ans.

 

(*) Lien vers le baromètre Apec : https://urlz.fr/mnFN

Pas encore de commentaires