Participatif
ACCÈS PUBLIC
07 / 10 / 2021 | 111 vues
Groupe MGEN / Membre
Articles : 25
Inscrit(e) le 01 / 10 / 2021

MGEN : nouvel accord pour l’égalité professionnelle femmes-hommes sur la base de deux diagnostics

Signé par l’ensemble des organisations syndicales, ce nouvel accord réaffirme l’attachement du groupe MGEN (en tant qu’employeur engagé et responsable) à la lutte contre toute forme de discrimination et pour l’égalité des chances. Il définit par ailleurs un plan d’actions complet.



Lors de la dernière assemblée générale, en juillet 2021, le nouveau président du groupe MGEN, Matthias Savignac, a réaffirmé l’engagement de la mutuelle pour l’égalité professionnelle, qui se traduit notamment par une prise de responsabilité accrue des femmes dans nos conseils d’administration et nos organisations.


Cette position forte se concrétise cette année avec la signature, à l’unanimité, d’un nouvel accord pour l’égalité professionnelle femmes-hommes. S’il pérennise et consolide les bonnes pratiques déjà mises en place, il répond à la volonté du groupe d’agir au plus près des préoccupations quotidiennes de ses salariés et salariées et militants et militantes avec un nouveau plan d’actions sur trois ans.



Ce dernier porte sur quatre domaines principaux.

  • L’embauche : en développant la marque employeur pour intégrer davantage de mixité dans les recrutements et pour féminiser les postes à forte responsabilité.
  • La formation professionnelle : en poursuivant sa politique volontariste sur le développement des compétences au bénéfice de toutes et tous.
  • La qualification et la promotion professionnelle : en encourageant et en prenant l’évolution de carrière des femmes en charge et en développant les talents.
  • La rémunération effective : en garantissant une égalité salariale entre hommes et femmes, à divers moments de la vie professionnelle.



Pour Frédéric Pauthier, directeur des ressources humaines et des affaires générales, « des convictions fortes ont guidé la construction de notre plan d’actions en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : adopter une approche inclusive avec des bénéfices pour toutes et tous ; prendre en compte le sujet de l’égalité dans nos processus de RH ; en faire un sujet d’entreprise porté au plus haut niveau ; puisque l’effet positif de la mixité sur les performances de l’entreprise n’est plus à démontrer ».


Attentive à élaborer un plan d’actions adapté et efficace, la direction des ressources humaines a commandé deux diagnostics réalisés fin 2020 par des intervenants externes spécialistes du sujet :

  • un diagnostic de conseil, réalisé par la présidente du cabinet Diversity Source Manager,
  • et une étude sur les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes réalisée par la direction des données, études et analyses de l’APEC.



Identification des points forts et des points de progrès et analyse des rémunérations, cet état des lieux a permis d'objectivement nourrir les négociations menées avec les partenaires sociaux.


« Si les conclusions de ces deux diagnostics sont globalement positives et prouvent notre engagement, il était essentiel de piloter et d’amplifier notre politique de RH volontariste en matière d’égalité professionnelle, en nous fixant de nouveaux objectifs, des indicateurs de mesure et des actions concrètes à mettre en œuvre », souligne de son côté Sofia Lopes, directrice du développement des RH.
 


Chiffres clefs (au 31 décembre 2020)

  • Effectifs : 9 874, dont 7 395 femmes (soit 74,9 % de femmes du total des effectifs) et 2 479 hommes (soit 25,1 % d’hommes du total des effectifs).
  • Les femmes représentent 56,3 % des cadres.
  • Sur les recrutements en CDI et en CDD, le recrutement des femmes représente 80,9 % de nos recrutements au total et 56,3 % des recrutements cadres.
  • Index de l’égalité professionnelle en 2021 : 92/100.
Pas encore de commentaires