Participatif
ACCÈS PUBLIC
17 / 05 / 2022 | 37 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 170
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

L'usage du conseil en évolution professionnelle (CEP) est en nette progression

Dans le prolongement des négociations menées en 2013 avec les partenaires sociaux,  la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi a institué la création du Conseil en évolution professionnelle (CEP). Assez méconnu dans les premières années, le recours au CEP semble désormais en nette progression si l'on en croit le bilan 2021 présenté il y a quelques semaines lors du dernier Conseil d’administration de France compétences.

 

Cette année encore, le bilan est plutôt  positif. Selon les éléments de ce rapport, " le recours au CEP est en forte croissance et la qualité de service, déjà bien établie, est en amélioration continue. Les bénéficiaires interrogés s’estiment très satisfaits du service et affirment que le CEP leur a été utile, voire très utile. " Pour mémoire, le conseil en évolution professionnelle permet  à tout actif, gratuitement, de faire le bilan de sa situation professionnelle, d’envisager les perspectives d’évolution et de construction d’un projet pour la poursuite de son parcours professionnel. L’offre de service du CEP est composée de plusieurs niveaux de conseil et d’accompagnement des personnes. Elle est détaillée dans un cahier de charge national. Pour en savoir plus cliquez ici.

 

Les principaux éléments à retenir du bilan 2021

 

En 2021, 140 113 personnes ont mobilisé le CEP, soit 37% de plus qu’en 2020. Les actions des opérateurs régionaux en matière de promotion et de partenariats et les impulsions des pouvoirs publics pour rendre le CEP davantage visible ont contribué à l’augmentation du nombre de bénéficiaires.


Les profils des bénéficiaires ont peu évolué depuis 2020.  On constate une majorité de femmes. Les employés et les salariés de petites entreprises sont très représentés.  Ces publics travaillent plutôt dans les secteurs suivants : santé humaine et action sociale, commerce, autres activités de service et d’industries manufacturières.


Les bénéficiaires interrogés s’estiment très satisfaits du service et affirment que le CEP leur a été utile, voire très utile. 

 

91% d’entre eux sont satisfaits à la clôture du 1er niveau[1] du CEP (conseil personnalisé) et 85% à l’issue du 2ème niveau (accompagnement). Six mois après la fin du 2ème niveau, 85% des personnes estiment que leur situation est plus satisfaisante et 87% que le CEP leur a été utile ou très utile.


La qualité du service délivré, déjà bien établie, est en amélioration continue.


Les délais des premiers rendez-vous ont largement été améliorés et la profondeur du service renforcée. Les résultats des opérations d’audits et de contrôle, menées par France compétences, sont très majoritairement conformes aux objectifs fixés aux opérateurs régionaux.
 

France compétences entend poursuivre  son pilotage et son appui aux opérateurs pour dégager de nouvelles perspectives à partir de l'évaluation du marché qu'elle souhaite mener cette année...à suivre !
 

Pour plus d'infos: https://mon-cep.org

Pas encore de commentaires