Participatif
ACCÈS PUBLIC
28 / 04 / 2022 | 180 vues
Agence Licence K / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 27 / 04 / 2022

Alcoolémie, TMS : deux problématiques clés de la santé et de la sécurité au travail en France

La Journée mondiale de la Santé et de la Sécurité au travail aura lieu ce jeudi 28 avril. L'occasion de s'intéresser à deux problématiques particulièrement importantes : la prévention des dangers liés à la consommation d'alcool au travail et les TMS lombaires d'origine professionnelle.

 

  • 10 à 15% des accidents du travail sont liés à une consommation d'alcool, qui est responsable de 40 à 45% des accidents mortels.
  • De son côté, la lombalgie arrive en tête du classement des TMS au travail en France. Elle est responsable de 167 000 arrêts de travail chaque année, l'équivalent d'1,2 million de jours d'arrêt de travail.


Deux start-ups françaises se sont attelées à ces questions. La première, Olythe est leader de la mesure et de l'analyse de l'air expiré. Elle a créé un éthylotest connecté qui s'appuie sur les mêmes technologies que ceux des forces de l'ordre, relié à une plateforme multicanale (qui peut utiliser différents équipements connectés). Ceci afin que les entreprises puissent prévenir les risques auxquels sont confrontés notamment les commerciaux terrain, les livreurs et transporteurs et de façon générale toutes les personnes exerçant un métier dans des environnements à risque : logistique, route, mais aussi BTP et énergie.
 

La seconde, Japet, basée dans le parc Eurasanté à Lille, a conçu et commercialise depuis trois ans un exosquelette lombaire. Cette sorte de "ceinture bionique" est destinée aux salariés en entreprise qui doivent effectuer des travaux de force avec le dos. L'exo vient soutenir la colonne vertébrale tout en accompagnant les mouvements de façon dynamique.
 

Il est employé à titre préventif ou pour soulager les salariés qui souffrent déjà de lombalgie, dans une grande variété de secteurs auxquels on ne pense pas forcément : l'industrie navale, ferroviaire, aéronautique, la logistique et la distribution, les services à la personne bien sûr. Mais aussi le BTP, l'artisanat, l'agroalimentaire. Ainsi que des écuries de compétition automobile de haut niveau (les moteurs et les châssis des voitures de course sont très bas). Et les maréchaux ferrants, penchés sur les jambes des chevaux en maniant des marteaux très lourds pour ferrer les sabots : en général, la longévité professionnelle en pleine capacité d'un maréchal ferrant n'excède pas 7 ans.

Pas encore de commentaires