Participatif
ACCÈS PUBLIC
31 / 01 / 2024 | 156 vues
Mireille Herriberry / Membre
Articles : 30
Inscrit(e) le 11 / 12 / 2018

Adieu réseau HSBC, revoici le CCF !

Un nouveau chapitre s’ouvre avec la renaissance de l’enseigne française. La scène bancaire nationale assiste à un événement marquant : le retour de la marque CCF (Crédit Commercial de France). Cette renaissance marque le début d’une nouvelle ère pour l’ancien réseau d’HSBC France, désormais sous l’égide de My Money Group.

 

Ce changement historique n’a pas été sans embûches.

 

Depuis l’annonce en 2019 de la vente par HSBC de son réseau français, le parcours a été semé d’obstacles. Le processus de cession, complexe et jalonné de défis financiers et techniques, a finalement abouti après plus de trois ans. Mais ce lancement ne se fait pas sans difficultés. Les salariés font face à un fort stress, confrontés à des clients légitimement exigeants et inquiets. Ils se débattent avec des informations et des procédures en construction, pas toujours adaptées. Dans un contexte de flou et d’inconnu, les employés déploient tous leurs efforts pour répondre au mieux aux besoins des clients, malgré les circonstances difficiles.

 

Partir, revenir…

 

La résurrection du CCF est accueillie avec nostalgie et optimisme. Autrefois reconnue pour son service personnalisé et sa clientèle haut de gamme, le CCF aspire à redevenir une banque patrimoniale de référence. Avec une offre renouvelée de produits et services, la banque entend se positionner comme un acteur majeur du secteur bancaire français. FO Banques, et surtout la Section FO HSBC, a joué un rôle crucial auprès des salariés durant toute cette période de transformation.

 

Face au stress et à l’incertitude quant à l’avenir, les salariés, élus et porteurs de mandats, ont été confrontés à des défis quotidiens. Notre organisation  est restée mobilisée tout au long du processus pour défendre les intérêts de tous, ceux restant chez HSBC comme ceux basculant au CCF. Ils ont travaillé d’arrache-pied pour créer du lien et de l’échange, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur la nouvelle appli ou sur le site internet, afin de préparer l’échéance électorale dans quelques semaines au CCF. Même lorsqu’ils ont appris fin 2023 qu’en tant que porteurs de mandat syndical, ils ne basculeraient pas avec les autres salariés au 1er janvier, ils ont encaissé et continué de travailler et négocier dans l’intérêt des salariés ! 

 

FO Banques et Sociétés financières œuvre activement pour que la situation des représentants FO CCF soit réglée au plus vite, pour qu’ils rejoignent enfin officiellement l’entreprise, qu’ils puissent travailler en toute sérénité, et préparer les élections professionnelles qui auront lieu dans quelques semaines.

 

Renaissance d’une enseigne
 

Le parcours de HSBC dans cette aventure a été particulièrement houleux. Initialement, la banque britannique espérait tirer profit de la vente de son réseau français. Cependant, les réalités économiques et une branche déficitaire l’ont contrainte à revoir ses plans, allant jusqu’à injecter 2 milliards d’euros pour faciliter la cession. La nouvelle direction de My Money Group semble résolue à inverser la tendance. En adoptant un système informatique moderne, la banque s’engage vers un avenir plus prometteur. Le renouveau de la marque CCF n’est pas seulement un changement de nom, c’est une promesse de renaissance, un retour aux fondamentaux qui ont, jadis, fait le succès de la banque.

 

Pas encore de commentaires