Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 11 / 2012 | 7 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4143
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Offre de reprise en SCOP : Benoît Hamon remet en cause le refus d’un tribunal de commerce

Benoît Hamon, Ministre délégué en charge de l’Économie sociale et solidaire, estime que la professionnalisation de la justice commerciale s’impose plus que jamais alors que le tribunal de commerce d’Annecy venait de retoquer l’offre de reprise en SCOP portée par les salariés de SET (Smart Equipment Technology). Les salariés ont pourtant bouclé un tour de table d’un montant total de 6,2 millions d’euros avec des investisseurs privés et publics.  

Le tribunal a pourtant privilégié l’offre de reprise de K&S, une société suisse cotée à la bourse de New-York.

« Cette entreprise travaille dans un secteur stratégique et de haute technologie, dont la reprise en SCOP par les salariés assurerait la pérennité de l’expertise française dans le secteur », souligne le communiqué du ministère qui précise que le parquet pourrait faire appel de cette décision.
Pas encore de commentaires