Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 05 / 2024 | 41 vues
Matthieu Bierce / Membre
Articles : 15
Inscrit(e) le 16 / 12 / 2022

Cinq nouveaux départements rejoignent l’AFL (Agence France Locale)

L’AFL (*) est fière d’accueillir parmi ses membres cinq nouveaux départements l’ayant rejoint en 2023 et début 2024. L’Ille-et-Vilaine, les Landes, le Maine-et-Loire, les Yvelines et la Gironde ont voté leur adhésion. Avec ces adhésions, le nombre de départements membres est désormais porté à 16.

 

 

Seize départements désormais membres de l’AFL

 

En 2023, cinq conseils départementaux ont délibéré en faveur de l’adhésion de leur collectivité à l’AFL.
 

-      Les Landes, la Gironde et le Maine-et-Loire sont les premiers départements au sein de la Nouvelle Aquitaine et Pays de La Loire, deux régions d’ores et déjà membres de l’AFL, à rejoindre la banque des collectivités.

-  Avec l’adhésion du département des Yvelines, l’AFL poursuit son développement en Île-de-France, l’Essonne et la Seine-Saint-Denis étant déjà actionnaires.

-    L’adhésion de l’Ille-et Vilaine est une première en Bretagne, territoire qui compte une quarantaine de collectivités membres dont la Métropole de Rennes, dont Marie Ducamin, Présidente du Conseil d’administration de l’AFL-ST est vice-présidente.

 

« Le département d'Ille-et-Vilaine a rejoint en 2023 l'Agence France Locale (AFL), une initiative novatrice au service des collectivités territoriales. Nous renforçons notre capacité à investir dans l'intérêt général et à bâtir un avenir durable pour notre territoire. En rejoignant l'AFL, nous intégrons un réseau de collectivités qui se soutiennent mutuellement. Enfin l'AFL est engagée sur les enjeux de transition écologique et sociale » déclare Franck Périnet, Directeur Général des Services du département d’Ille-et-Vilaine.

 

« Alors que ces dernières années le contexte a été favorable au désendettement de la collectivité, la baisse prévisible de l’épargne nette couplée aux ambitions du programme d’investissement va conduire à une stabilisation de l’encours. Dans ce contexte et face au durcissement des conditions d’accès au crédit, le Département a souhaité rejoindre les collectivités déjà membres de l’AFL pour un accès sécurisé et optimisé à l’emprunt. Dans ce cadre, au lendemain de l’adhésion fin 2023, 25 millions d’euros ont été mobilisés », confirme Philippe Chalopin, Premier vice-président en charge des finances du Conseil départemental de Maine-et-Loire.

 

L’AFL, un modèle par et pour toutes les collectivités

 

Dans une période où les départements font face à des enjeux d’investissements majeurs et sont confrontés à des incertitudes quant aux moyens dont ils vont disposer, l’AFL se veut, plus que jamais, la banque de toutes les collectivités, les grandes comme les plus petites, les territoires urbains comme les ruraux Elle constitue une source de diversification importante pour l’accès à au financement des départements dans les années à venir.

 

Chacun des départements nouvellement adhérents renforce l’AFL pour lui permettre d’assumer pleinement son mandat de solidarité territoriale à destination des plus petites communes de chaque territoire.

 

« Dans une période où le recours à l’emprunt va se faire plus prégnant pour le département, à cause d’un effet de ciseau entre des recettes fragilisées, par les DMTO notamment, et des dépenses en hausse, il nous paraissait important de diversifier nos prêteurs. Au-delà de ce contexte, la mutualisation et la solidarité sont des valeurs centrales de l’identité territoriale landaise. Devenir membre d’une banque, pilotée et à l’intention unique des collectivités, nous est apparu assez naturel », explique Dominique Coutière, Vice-Président du Conseil départemental des Landes.

 

« La gestion financière du Département des Yvelines s’est toujours caractérisée par l’équilibre entre rigueur budgétaire et investissement puissant en faveur des cohésions sociales, de l’innovation, de l’appui aux communes et du développement de la qualité de vie des Yvelinois. L’adhésion du Département à l’AFL s’inscrit pleinement dans cette stratégie à la fois vertueuse et ambitieuse. L’AFL va permettre au Département, dans un contexte financier très difficile, de soutenir sa capacité à investir tout en préservant les générations futures par un endettement maitrisé », confirme Eric Dumoulin, Elu délégué aux Finances, Président de la commission des Finances du Conseil départemental des Yvelines.

 

Une forte dynamique pour l’AFL

 

Ces adhésions s’inscrivent dans une dynamique globale de croissance de l’AFL qui a accueilli près de 200 nouvelles collectivités en 2023 et déjà plus d’une centaine sur le premier semestre 2024. L’AFL est par ailleurs devenue le troisième prêteur bancaire aux collectivités en 2023 (source : Finance Active) avec près de 2 milliards d’euros de crédits octroyés.

 

« Nous sommes heureux et très fiers d’accueillir cinq nouveaux départements au sein de l’AFL. Cette vague d’adhésions illustre la pertinence du modèle de l’AFL pour tous les types de collectivités, et notamment pour les départements. Soumis à une conjoncture financière complexe, ceux-ci seront pourtant confrontés dans l’avenir à d’importants enjeux de financement pour exercer leurs compétences en matière d’action sociale et de cohésion territoriale notamment », confirme Marie Ducamin, Présidente du Conseil d’administration de l’AFL-ST.

 

************************************************************************************************************************

(*) AFL« Incarner une finance responsable pour renforcer le pouvoir d’agir du monde local afin de répondre aux besoins présents et futurs des habitants ».

 

« En créant la première banque que nous détenons et pilotons à 100%, nous, collectivités locales françaises, avons posé un acte politique fort en faveur de la décentralisation. Notre établissement, l’Agence France Locale, n’est pas un établissement financier comme les autres.


Créé par et pour les collectivités, il agit pour le monde local, pour renforcer notre liberté, notre capacité à développer des projets et notre responsabilité d’acteurs publics. Sa culture de la prudence nous préserve des dangers de la complexité et la richesse de sa gouvernance, des dérives liées aux conflits d’intérêts.

 

L’objectif fondamental : offrir un accès à la ressource au monde local, dans les meilleures conditions et en toute transparence.

 

Les principes de solidarité et d’équité nous guident. Convaincus qu’ensemble on va plus loin, nous avons souhaité un établissement agile, qui s’adresse à toutes les collectivités, aux plus importantes régions comme aux plus petites communes. Nous concevons le profit comme un moyen d’optimiser la dépense publique, non comme une fin.


À travers l’AFL, nous soutenons un monde local engagé pour relever les défis sociaux, économiques et environnementaux.


L’AFL renforce notre pouvoir d’agir : mener des projets sur nos territoires, pour aujourd’hui comme pour demain, au service des habitants. . »

Pas encore de commentaires