Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 01 / 2024 | 106 vues
Christine Simon / Abonné
Articles : 67
Inscrit(e) le 19 / 06 / 2019

La Banque Postale annonce la fin de sa banque en ligne

L’annonce a été faite par un communiqué de presse de La Banque Postale : La Banque Postale envisage la fermeture de la filiale Ma French Bank (MFB) , en déficit structurel (peu de PNB pour 730 000 clients) depuis sa création. Pour rappel, des choix stratégiques et un défaut dans la couverture de ses taux ont fragilisé La Banque Postale et conduit ses dirigeants à lancer mi 2023 un plan drastique d’économies et de maîtrise des coûts.

 

Cette mauvaise nouvelle s’ajoute aux autres :
 

- Au printemps 2023, Western Union n’est plus réalisé au guichet car La Poste perd de l’argent.

- En été, ce fut l’annonce discrète des mauvais résultats de La Banque de détail.

- À Noël, La Banque Postale annonce la fin de sa Banque en Ligne.

 

Et pour 2024 : que va-t-il se passer ?  Quelle est la stratégie ?

 

Les postiers sont inquiets, le bateau tangue de plus en plus et cette annonce de fermeture de la banque digitale en pleine déclinaison des PACS 2024 va d’autant plus questionner sur l’avenir.
 

C’est en bureau de poste que la note sera la plus salée car évidemment, moins de recettes va signifier une baisse des moyens à la BGPN !
Dans les Services Financiers ce seront les Middle et Back Office qui devront assurer le SAV. Et à la DSIBA, des réaffectations seront prévues.

 

Alors que des économies sont déjà annoncées pour 2024 !

 

Et combien de clients vont se rendre en bureau ou générer des appels pour exprimer leurs inquiétudes et leur mécontentement ? Les éléments de langage ne suffiront pas et les incivilités vont augmenter.

 

Quel avenir pour les salariés de MFB : 160 salariés dont une centaine basés sur Lille et 61 sur Paris.

 

Ces derniers ont appris la nouvelle d’une façon violente et sans accompagnement en cette veille de Noël.

 

Pour le président de LBP, il n’y a pas d’inquiétude car les premiers éléments fournis parlent de reclasser les personnels au niveau du Groupe SA Poste avec une priorité sur le bassin d’emploi actuel.

 

Notre fédération soutient l’ensemble des salariés de Ma French Bank, des bureaux de poste, des Services financiers, ainsi que les informaticiens et demande : Le maintien et la continuité de l’activité de Ma French Nank au sein de La Banque Postale ! L’ensemble des salariés de La Poste ne doit pas payer les erreurs stratégiques de quelques-uns !

Pas encore de commentaires