Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 02 / 2023 | 301 vues
Ali Saou / Abonné
Articles : 7
Inscrit(e) le 07 / 03 / 2022

CNP Assurances s’attaque à la rémunération variable de ses conseillers : vendre plus pour gagner moins

Suite à la présentation du « Plan d’Animation Clients et Collaborateurs (PACC) AMETIS (*) 2023 » les salariés du réseau ont subi un choc en découvrant la modification du calcul de leurs variables  avec des objectifs de collecte pour 2023 fixés à près de 20% d'augmentation, tant sur la partie épargne collecte en euros que celle en unités de compte (UC).
 

Ainsi, sur le maintien des bases de calcul 2022, le variable aurait été de 5900 € environ... au lieu de 5000 € en 2023 sur les nouvelles dispositions.  A noter qu'il y avait eu déjà une perte sur ce variable entre 2021 et 2022.


Objectifs nouveaux clients 


Pour les nouveaux clients, un variable de 4 000 euros est prévu pour 30 nouveaux clients mais il faudra réaliser au minimum 21 nouveaux clients pour déclencher son paiement : en dessous de 21 nouveaux clients il n’y a plus le variable. Le travail n’est pas rémunéré. C’est inacceptable ! Sachant que la moyenne de nouveaux clients est de 7 par conseillers en 2022, en 2023 combien seront-ils à atteindre le seuil des 21 contrats ?


Prévoyance 


Enfin pour obtenir une prime collective de 2000 euros, on demande aux Conseillers de chaque équipe de réaliser individuellement au minimum 25 contrats prévoyance par conseiller. En clair si un conseiller ne réalise pas individuellement 25 contrats prévoyance, il fait perdre à chacun de son équipe la prime de 2000 euros. On se croirait dans une émission de télé- réalité ! Que deviendront celles et ceux qui feront perdre leur équipe ?


Ce plan aura des conséquences sur les conditions de travail 


Après avoir dégradé le variable des conseillers, des inspecteurs, des DRP (délégués régionaux en patrimoine) et directeurs régionaux du marché des professionnels, la direction s’attaque à la rémunération de ceux du marché des particuliers. Mettre des objectifs inatteignables est générateur de stress au quotidien pour les collègues. Les conditions de travail ne pourront que se détériorer. Pour notre syndicat, ces objectifs commerciaux fixés par la direction sont inatteignables et anxiogènes pour l’ensemble des salariés y compris les managers !

 

De plus ce variable ne correspond pas aux critères DDA (la directive sur la distribution des Assurances) qui ne doit pas être établi uniquement sur des critères quantitatifs et encore moins quand ceux-ci reposent sur des seuils qui déclenchent le paiement d’une prime;


Le directeur général a annoncé lors de ces vœux au personnel que la collecte sera plus compliquée en 2023 compte tenu du contexte économique. Alors pourquoi cet acharnement ?


Notre syndicat demande à la direction :

 

  • de revoir ce dispositif. Il est inconcevable que la rémunération des salariés du réseau baisse. Un tel traitement montre un manque total de respect envers des collègues qui font le maximum chaque jour pour atteindre leurs objectifs.
  • de présenter ce projet devant les élus du CSE pour une information et consultation.

 

(*) Réseau commercial de CNP Assurances, Amétis propose une large gamme de solutions en matière patrimoniale et de protection sociale : santé, prévoyance, épargne, retraite et dépendance

https://www.cnp.fr/particuliers/nos-solutions/nos-offres-ametis

Pas encore de commentaires