Participatif
ACCÈS PUBLIC
22 / 03 / 2022 | 105 vues
Aurélie Moreau / Abonné
Articles : 114
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2009

Préparer les élections au CSE : comment mobiliser candidats et électeurs ?

Les enjeux de démocratie sociale en entreprise se préparent. Voici quelques étapes pour une mobilisation fructueuse. 
 

Qu'est ce que le dialogue social maison dans votre entreprise ? Un enjeu collectif de toutes les parties prenantes. 

 

Première proposition : impliquer votre direction dans une discussion sur la place et l’utilité du dialogue social dans votre entreprise et sur le rôle des représentants du personnel. Quel que soit le cadre retenu, cela ne sera un moment utile qu’en donnant une certaine solennité à cette discussion. Les salariés pourront soient en être acteur directement, soit vous leur en assurerez un large écho. Cela imprégnera le sens des débats en sortant de l’entre-soi des réunions de CSE et de négociation entre acteurs se fréquentant depuis 4 ans. C’est en tout cas, un préalable incontournable à toute renégociation des accords liés aux représentants du personnel. Cela préfigurera aussi la négociation du protocole préélectoral, en réfléchissant notamment comment lever tout obstacle matériel à la réalisation du vote. Cela devra être l’occasion d’aborder des questions pragmatiques sur le statut des élus : comment permettre un exercice serein des mandats ou comment valoriser le mandat de représentant du personnel et ses acquis transposables professionnellement.

 

Un temps pour une pédagogie tournée vers l'appropriation par les électeurs et les éligibles

 

Il est encore temps pour les représentants du personnel :
 

  • de mieux communiquer auprès des salariés sur l’exercice concret de leur rôle en impliquant les salariés dans leurs prises de décision sans oublier de leur restituer les résultats attendus et réalisés, ne serait-ce que sur une consultation en cours du CSE ou un point-clé d’une négociation ;
  • de sensibiliser aux enjeux des élections, par des actions pédagogiques de sensibilisation : organiser une conférence autour d’un moment de convivialité, par exemple.

 

Des salariés à transformer en partie prenante : voter et être candidat


La représentativité repose aussi sur la large implication de la communauté de salariés en tant qu’électeur, et aussi en tant que candidat : diversité des générations représentées, de niveau hiérarchique et de fonctions professionnelles, de représentation géographique…. Bien sûr, la représentativité syndicale et par sexe seront assurées. Car la diversité des postures créé la richesse et le dynamisme du dialogue social. Et si les élus de CSE sont devenus des généralistes, il est temps d’intégrer aussi des futurs élus sensibles au dialogue de proximité avec les salariés ou aux nouveaux enjeux sociaux et environnementaux. La légitimité des élus reposera aussi sur un fort taux de participation : les salariés seront sensibilisés à leur participation, notamment par les tracts et réunions de campagne qui feront écho aux informations transmises préalablement. L’actualité montre que la démocratie et la liberté de parole sont précieuses…aussi à l’échelon de l’entreprise. Aurélie Moreau

Pas encore de commentaires