Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 06 / 2019 | 79 vues
Karim Lakjaâ / Membre
Articles : 28
Inscrit(e) le 28 / 07 / 2015

Bilan social du Grand Reims : une photo réaliste du processus de précarisation de la Fonction publique territoriale

Lors du Comité technique du 14 juin prochain, le bilan social de l'année 2018 de la Communauté urbaine du Grand Reims sera présenté aux organisations syndicales qui y siègent dont l'UFICT-CGT.
 

De la lecture de ce document, ressortent les principaux éléments :
 

  • Une baisse en euros constants de la masse salariale au regard de l'inflation et de l'évolution nécessaire due au Glissement Vieillesse technicité (une perte de 985 000 €).
     
  • Une baisse des effectifs de 35 postes.
     
  • Une restructuration de l'emploi par le choix de recrutement majoritairement contractuels (52% des recrutements).
     
  • Un gel de la mobilité verticale (promotion - avancement) réduite à 7% des collègues
     
  • Un recours accru à la précarité (15% de contractuels et 17% d'emplois à temps non complets).
     
  • Des précaires plus jeunes que les titulaires (37 ans contre 46 ans) et majoritairement des femmes.
     
  • 5020 actions d’accompagnement (entretiens, visites à domicile, correspondance, soutien administratif, appels et réceptions téléphoniques) en 2018 pour des agents du Grand Reims en difficulté sociale (5057 pour la Ville de Reims).
     
  • 10 agents communautaires bénéficiant de l'épicerie sociale du CCAS.
     
  • La part du CNFPT désormais réduite à 40% des formations.
     
  • 73 accidents de travail (1641 jours d’arrêts).
     
  • Une baisse du budget du Comité d'Action Sociale de 5000 €.
     
  • Une baisse de la cotisation CNAS de 8000 €.
     
  • Une sous - représentation importante des femmes dans les promotions.
     
  • Leur sur représentation parmi les contractuels et les emplois à temps non complets.
     
  • Leur sur représentation dans les demandes de mobilité interne. 
     
  • Leur sur représentation dans les formations assurées par le CNFPT.

 

Ce bilan social constitue une photo réaliste du processus de précarisation de la Fonction publique territoriale qui sera aggravé par la loi Fonction publique en cours de discussion au Parlement.
 

Pas encore de commentaires