Participatif
ACCÈS PUBLIC
26 / 07 / 2013 | 7 vues
Gessler Elisa / Membre
Articles : 15
Inscrit(e) le 19 / 04 / 2012

Création de l'association pour l'accès à la complémentaire de santé des populations en précarité : ACS-P

Favoriser l’accès aux soins des populations en précarité et les accompagner dans leur accès à une complémentaire de santé est un enjeu de santé publique et de solidarité. C’est en travaillant avec des personnes en situation précaire, militants d’ATD Quart Monde que 5 grandes mutuelles (Adréa mutuelle, Apréva mutuelle, Eovi mutuelle, Harmonie mutuelle et mutuelle Ociane) ont décidé avec ATD Quart Monde de promouvoir ensemble un type de contrat d’assurance complémentaire de santé adapté et pensé avec les utilisateurs. C’est à travers une association dont elles sont les membres fondateurs (l’association « ACS-P »), créée le 12 juin dernier (« Association pour l’accès à la complémentaire de santé des populations en précarité ») que ce contrat sera proposé. La société civile répond ainsi à l'un des objectifs du plan national de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion.

Objectif : lancer cet été une offre consacrée aux bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire de santé (ACS). Simple et accessible, cette offre assure une cotisation réduite pour une complémentaire de santé de qualité pour les 4 millions de personnes susceptibles de bénéficier du dispositif.

Proposer un accès à des soins de qualité pour tous

En 2010, 16,2 % de la population métropolitaine âgée de 18 à 64 ans déclarait avoir renoncé à des soins pour des raisons financières au cours des 12 derniers mois. C'était le cas de 32,6 % des individus non couverts par une complémentaire de santé.

Pour lutter contre les difficultés d’accès aux soins en France et dans le cadre de l’ACS, l’Association ACS-P met en place une garantie spécifique proposée par Adréa mutuelle, Apréva mutuelle, Eovi mutuelle, Harmonie mutuelle et mutuelle Ociane.

Ouverte aux bénéficiaires de l’ACS, cette offre assure, pour une cotisation réduite, une couverture complémentaire de santé de qualité, aux remboursements performants.

Ainsi, à travers cette offre, les mutuelles fondatrices de l’Association ACS-P prennent en charge à 100 % les postes de soins classiques (consultation, pharmacie…). Elle a également pour ambition de réduire le reste à charge des soins dentaires et des dépenses optiques, celui-ci étant très souvent onéreux. Pour cela, elle s’appuie sur les réseaux conventionnés d’opticiens et d’audioprothésistes mis en place par les mutuelles.

« Nous partageons la volonté de rendre possible l’accès à des soins de qualité pour tous. Pour cela, nous avons développé une offre alliant des tarifs avantageux et une couverture optimisée. Via nos réseaux de proximité et avec le concours des associations et des institutions locales, nous nous engageons à un accompagnement personnalisé. », commente  Daniel Thiriet, président de l’Association ACS-P.

Pas encore de commentaires