Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 01 / 2013 | 142 vues
Centre Technique Des Institutions De Prévoyance (Ctip) / Membre
Articles : 17
Inscrit(e) le 04 / 02 / 2011

Bernard Lemée élu président du CTIP, Bernard Daeschler élu vice-président

Suivant le principe de l’alternance paritaire, le conseil d’administration du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) a élu sa nouvelle présidence le mardi 15 janvier 2013. Bernard Lemée (MEDEF), collège des employeurs, a été élu président et Bernard Daeschler (CGT), collège des salariés, a été élu vice-président. Le changement de gouvernance à la tête du CTIP intervient tous les deux ans.

 

Bernard Lemée, 64 ans, nouveau président du CTIP, succède ainsi à Alain Tisserant (CFDT). Bernard Lemée a précédemment été vice-président du CTIP, de 2011 à 2012, et président de 2009 à 2010. Docteur en droit, il a occupé les fonctions de directeur des ressources humaines du groupe BNP Paribas jusqu’en 2007. Il a ensuite été conseiller du président et de la direction générale de BNP Paribas et secrétaire de son conseil d’administration. Bernard Lemée est également président de l’association sommitale du groupe Malakoff-Médéric.

Bernard Daeschler, 66 ans, est élu vice-président. Retraité de la sidérurgie mosellane, il a précédemment occupé la fonction de secrétaire du conseil d’administration du CTIP de 2011 à 2012. Venant de l’URRPIMMEC, groupe Malakoff, il est actuellement administrateur du groupe Malakoff-Médéric.

 

« Dans un environnement caractérisé par de profondes évolutions démographiques, réglementaires et prudentielles, la présidence et le conseil d’administration du CTIP poursuivront l’action engagée au cours des dernières années pour favoriser le développement des institutions de prévoyance en préservant la spécificité de leur gestion paritaire », a déclaré Bernard Lemée.

 

Le Centre technique des institutions de prévoyance

Le CTIP est le porte-parole des institutions de prévoyance.
Il représente ses 51 adhérents auprès des pouvoirs publics nationaux et européens. Il informe les publics de l’entreprise sur la prévoyance collective et sur le rôle des institutions de prévoyance dans la protection sociale complémentaire. La particularité du CTIP est d’être une organisation professionnelle gérée de manière paritaire.

Les institutions de prévoyance y sont représentées par les partenaires sociaux : toutes les organisations syndicales représentatives et les organisations patronales participent à sa gestion. Il constitue un lieu d’échanges entre les représentants des employeurs et les représentants des salariés.

Pas encore de commentaires