Participatif
ACCÈS PUBLIC
07 / 09 / 2017 | 25 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3955
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Nestlé : faute de consultation du CHSCT, le port de la casquette coquée n’a aucun caractère obligatoire

Depuis le 6 juin, une note d’information rend obligatoire le port d’une casquette coquée dans les zones de production, de logistique et d’entretien. Reste que le CHSCT n’a pas été consulté pour avis, comme il aurait dû l’être. Un courrier de l’Inspection du travail rappelle à la direction que cela constitue une entrave et que le port de cette nouvelle casquette, gage d’une sécurité améliorée, ne pourra pas être obligatoire tant que le CHSCT n’aura pas rendu son avis. Une condition sine qua non pour que cette note devienne une extension du règlement intérieur. D’ici là, aucune sanction ne pourra être prise contre des salariés qui refuseraient ce nouvel équipement de protection individuelle.

Cette information est un morceau choisi de la veille hebdomadaire du BipBipInfos n° 140.

Pas encore de commentaires