Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
28 / 02 / 2018 | 1 vue
Fabienne Fevrier / Membre
Articles : 5
Inscrit(e) le 20 / 10 / 2017

NAO 2018 à la Maif : les compliments ne suffisent plus

Alors que notre directeur nous remercie avec lyrisme pour l’excellence de nos résultats 2017, nous constatons après trois rendez-vous paritaires que l’intention de la direction n’est pour autant pas de partager les fruits de cette réussite.

La dernière réunion de négociation s'est tenue la semaine dernière. Finalement, les propositions de la direction sont les suivantes :

  • l'augmentation générale des salaires de 0,7 % au 1er mars 2018 (pour information, augmentation des prix à la consommation de 1,2 % en 2017 et prévisions entre 1,1 % et 1,4 % en 2018) ignore volontairement les nombreuses augmentations du coût de la vie (ex. : carburants, gaz…) ;
  • 260 € bruts de prime exceptionnelle ;
  • augmentation de l'abondement sur les versements volontaires sur le PERCO (au maximum 500 € au lieu de 375 € ;
  • 33 places supplémentaires en crèche (où ? On ne sait pas !). 

C'est inacceptable

Pour nous, cette faible augmentation est un signe négatif alors que la mise en place dans la « douleur » du projet OSER (sur la nouvelle organisation du travail) affectera durablement et financièrement l’équilibre vie privée/vie professionnelle d’une majorité de collègues (gardes d'enfants, activités sportives, engagements associatifs…).

Pour notre syndicat, il est indispensable de faire progresser le pouvoir d’achat de tous les salariés et nous en sommes loin. Nous ne cautionnerons pas un tel projet d'accord.

Pas encore de commentaires