Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 06 / 2018
Rodolphe Helderlé / Abonné
Articles : 3590
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

La bioraffinerie de Total n’est pas économiquement viable sans huile de palme

Les agriculteurs producteurs de colza qui bloquaient la bioraffinerie de La Mède, site d'une ancienne raffinerie Total proche de Marseille, ont levé le barrage lundi. Le site reconverti qui emploie 250 personnes (contre 430 du temps de la raffinerie) comprend également une ferme solaire et un centre de formation.

La bioraffinerie devrait commencer à produire du biodiesel cet été avec finalement moins de 50 % d’huile de palme importée sur un besoin de 650 000 tonnes de matières premières par an.

Ce n’était pas le projet initial, rapporte la CFDT de Total, qui assure, témoignage d’experts à l’appui, que « la bioraffinerie est viable économiquement qu’avec de l’huile de palme en attendant d’autres voies possibles ». Le tout en ne contestant pas la mauvaise gestion des exploitations de palmeraies.

Pas encore de commentaires