Participatif
ACCÈS PUBLIC
03 / 03 / 2014 | 270 vues
Jean-Pierre Planque / Membre
Articles : 3
Inscrit(e) le 17 / 01 / 2013

Quelle qualité de vie au travail chez Thales ?

Le 4 février dernier, la CFTC a signé l’accord sur la qualité de vie au travail du groupe Thales avec deux autres organisations, après plus d’un an de négociations, pendant lesquelles la CFTC a constamment proposé des améliorations dans l’intérêt des salariés et demandé un réel « saut de maturité ».

La CFTC estime que la qualité de vie au travail (QVT) doit devenir pleinement un sujet du dialogue social.

Des avancées significatives sont proposées dans cet accord, cependant la CFTC sera particulièrement vigilante sur les 6 points suivants (comme précisé dans sa lettre ouverte de janvier au DRH du groupe, ci-jointe) et veillera de près à ce que les dérives soient corrigées sans laisser « pourrir » les situations :

  • l'organisation du travail et les modes de management doivent mieux prendre en compte les attentes des salariés et être véritablement un sujet du dialogue social ;
  • la reconnaissance véritable dans les faits du rôle des CHSCT, notamment leur implication en amont de tous les projets d’aménagement du cadre de travail et la prise en compte effective et systématique de leur avis lors des consultations ;
  • la mise en œuvre et la gestion des espaces collaboratifs et plus globalement l’espace de travail de chaque collaborateur ;
  • la prévention des risques psycho-sociaux (RPS) et plus particulièrement la prévention primaire, qui seule est à même de conduire à une diminution significative et durable des RPS et de leurs conséquences fâcheuses ;
  • l’équité de traitement et la généralisation des bonnes pratiques à toutes les sociétés ;
  • une plus grande prise en compte de sa responsabilité par le groupe (achat de matériels et fournitures ergonomiques, exigences environnementales) etc.


Cet accord doit être déployé rapidement et pleinement dans le groupe. La CFTC le considère comme une étape de progression vers un projet nettement plus ambitieux.

L’accord sur la QVT institue une commission centrale QVT et la mise en place d’expériences pilotes pour les réunions d’expression des salariés et les réseaux de veille et d’alerte. La  CFTC veillera particulièrement à ce que les retours de ces expériences pilotes soient utilisés au mieux, à la prise rapide des décisions et des mesures restant à préciser (comme les indicateurs de QVT).

Pas encore de commentaires