Participatif
ACCÈS PUBLIC
04 / 12 / 2023 | 92 vues
Eric Scherrer / Abonné
Articles : 7
Inscrit(e) le 27 / 04 / 2020

Réflexion sur notre avenir commun !

Je vous partage les deux résolutions adoptées par le Conseil du SECI que j’ai l’honneur de présider. Ces résolutions sont dans la droite ligne de mon discours lors de notre congrès d’octobre 2022.
 

Je rappelai que le rôle usuel de notre syndicat était la défense des intérêts au quotidien de nos adhérents dans le cadre d’un dialogue social le plus constructif possible mais que cela ne pouvait être notre seule finalité.  
 

Le SECI, fort de ses 135 ans d’existence a toujours été précurseur et fervent défenseur de garanties sociales pourtant jugées, à tort, utopiques à l’époque. On peut citer son rôle dans la défense de la réduction du temps de travail, la suppression du travail des enfants, l’égalité entre les hommes et les femmes mais aussi la construction des garanties pour une protection sociale universelle etc. etc.
 

Aujourd’hui, un autre défi de taille se pose à nous. Ce défi résulte du bouleversement climatique qui nous touche tous, directement ou non, au quotidien ou à plus long terme mais qui est maintenant devenu une certitude scientifique. Notre planète se réchauffe et s’accompagne au mieux, de perturbations climatiques, au pire, de catastrophes écologiques. Nous devons donc réagir en modifiant nos modes de vie par une transition globale de nos systèmes économiques et sociaux. Ne rien faire serait nous condamner au dépérissement économique et à la débâcle sociale.
 

Fidèle à ses valeurs, le SECI souhaite l’ouverture à une réflexion globale mobilisant toutes les bonnes volontés, associations, organisations professionnelles et syndicales, politiques pour trouver les clés de ce nouvel avenir en commun prenant en compte le paradigme écologique. Notre démarche doit être préventive et proactive pour trouver les solutions permettant à chacun de trouver sa place.
 

Le SECI souhaite que par une démarche proactive nous puissions dépasser les discours uniquement alarmistes qui peuvent avoir pour conséquence un immobilisme social par la crainte du lendemain. Oui, la transformation devra être rapide. Oui, elle devra concerner tous les secteurs de nos sociétés contemporaines. Oui, chacun devra apporter sa pierre à l’édifice. Mais non, nous ne sommes pas condamnés à vivre moins bien, mais différemment.
 

L’idée n’étant pas de chercher des coupables de ce qui nous arrive mais plutôt des solutions pour la création de notre société de demain où chacun y aura sa place. Ces deux résolutions constituent donc les premières pierres d’un projet que le SECI souhaite le plus large possible. 
 

La première porte sur la transition climatique et la seconde sur l’instauration d’un revenu universel vu comme une évolution de notre protection sociale, permettant une première réponse et cela fin de rassurer chacun et notamment les plus fragiles dans la mise en œuvre de cette transformation économique que nous allons connaître.
 

La transition climatique dépasse les clivages, doit devenir l’affaire de tous, pour tous et avec tous.
 

Eric Scherrer président du SECI

Cliquez ici pour lire les résolutions

Pas encore de commentaires