Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 07 / 2022 | 712 vues
Cgt Macif groupe / Membre
Articles : 58
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

Animations commerciales à la Macif : la CGT dénonce des dérives

Déclaration CGT au CSE concernant les animations commerciales Par où commencer tant le sujet est vaste et inquiétant. Les dérives deviennent littéralement sans limite et régulièrement indécentes. Pour mémoire le challenge “ Opération Plan Poutine" comme exemple le plus criant du moment pour optimiser les ventes de contrats prévoyance…


Challenge dont le but était d’envoyer des tanks russes en Ukraine et ce, dès le 1er matin de l’invasion… 


Bien d’autres challenges du même genre fleurissent un peu partout et nous devons intervenir systématiquement pour mettre fin à ces dérives : challenges prévoyance avec photo de Gaspard Ulliel le jour de son enterrement, et les discours tenus du style “Premier Qui Bande, Qui Baise”, challenges costumés avec possibilité de donner des gages aux équipes perdantes, promesse de paniers repas donnés aux pauvres sans abris contre des ventes de produits…etc…

Où sont les limites ?

Clairement, à la Macif, il n’y en a pas.  Tout est permis du moment que cela génère de la vente même au détriment de la santé des salariés.
De l’éthique, il n’y en a plus. De la remise en cause, quasi pas…

 

La CGT, vous a réaffirmé être opposée à ces challenges. Dans la mesure où vous persistez  envers et contre tout, à minima une note de service claire à l’attention des managers et services commerciaux doit être établie afin que ces animations soient cadrées. A ce jour rien n’est fait et cela continue de plus belle. La seule réaction de la direction face à ces dérives consiste à prétexter qu’il s’agit d' initiatives individuelles. Or la Directive sur la Distribution d’assurance (DDA) est pourtant claire et s’impose à la Macif. Il est donc de la responsabilité des dirigeants de la respecter et de la faire respecter. 


Nous constatons que ce n’est pas le cas. Même si les challenges commerciaux ne sont pas interdits dans la DDA, une contrainte de transparence existe. Ces challenges doivent être connus des clients/sociétaires. La Macif est-elle en dehors de cette réglementation ? Vous imaginez une information connue des sociétaires sur ces challenges du type Tank Russe ou Décès de Gaspard Ulliel !  Nous demandons le respect immédiat de l'application de la DDA. 


Vous nous dites que les salariés sont en demande et que vous craignez qu'ils s'ennuient.  Nous n'y croyons pas une seule seconde, Ils ont bien assez à faire !  Vous poussez les managers et les employés à trouver sans cesse de nouvelles animations pour booster les chiffres. Ils se sentent obligés d’y participer sans quoi ils sont isolés et subissent des reproches. Parmi ceux qui y participent, si quelques-uns sont volontaires, beaucoup d'autres souffrent en silence. Le Benchmarking étant interdit, la direction a trouvé un moyen détourné de mettre en concurrence les salariés. 


Vous avez retiré des métiers du réseau commercial la technique et le conseil. Vous avez  enlevé tout sens au travail et retiré toute autonomie. Pour la CGT ces challenges pour la plupart infantilisants, parfois douteux moralement, détériorent aussi l’image des métiers dans les CRC. Preuve en est, ils n’attirent plus. L’heure est grave, très grave. La culture de la méritocratie est destructrice des collectifs de travail. 

 

L'image que donne la Macif par sa communication sur l'employeur de référence, de mutuelle modèle de l'économie sociale est en opposition totale avec ses pratiques au sein de l'entreprise envers ses salariés.  Il est plus que temps que la direction réagisse. Il lui appartient de mettre en adéquation l'image et la pratique, d'appliquer enfin les valeurs mutualistes dont elle se targue à l'extérieur pour le bien de tous et au service de nos sociétaires. 


La CGT continuera, soyez certain, par tous les moyens dont elle dispose  d’être aux côtés des salariés qui subissent ce management pathogène et de dénoncer en instance ces situations jusqu’à une réelle prise de conscience générale de la Direction. 

 

Pas encore de commentaires