Bip Bip
ACCÈS PUBLIC
04 / 12 / 2019 | 229 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4143
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Prime de préjudice pour les salariés de Michelin de la Roche-sur-Yon et de Cholet ayant déjà subi une fermeture

Parmi les mesures du PSE associé à la fermeture programmée des usines Michelin de la Roche-sur-Yon (610 salariés) et de Cholet (74 salariés) figure une prime de préjudice pour les personnes qui auraient déjà déménagé dans le cadre d’une fermeture ou d’une réorganisation. 54 salariés sont concernés. 49 ont déménagé une fois et sont donc éligible à une prime de 10 000 euros tandis que les 6 qui ont déjà déménagé deux fois percevront 15 000 € en guise de compensation.