Participatif
ACCÈS PUBLIC
16 / 01 / 2015 | 1 vue
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1603
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

« Filmer le travail » : le turbin en bobines

Du 6 au 15 février 2015 se déroulera à Poitiers la 6ème édition du festival « Filmer le travail ». Ce n’est pas seulement le rendez-vous de passionnés de cinéma et de documentaires mais aussi un lieu d’échanges, de rencontres et de débats sur le travail et ses enjeux.

Le but de ce festival annuel est de faire connaître à un large public la production cinématographique sur le thème du travail. Cela « à un moment où l’on assiste à un retour du travail dans le cinéma, une multiplication des images et à une redéfinition des frontières entre réel et fiction ».

Le travail est bien réel pour beaucoup à l’heure de la compétitivité à tout prix.

À défaut de compétitivité, ce festival est l’occasion d’une compétition internationale où peuvent concourir tous les films récents ayant pour sujet le travail « sous ses trois aspects indissociables que sont les gestes et activités de travail ; les relations et les rapports sociaux ; les vécus subjectifs et les représentations collectives ».

Des professionnels de l’image et de spécialistes du travail composent le jury qui décerne quatre prix : le grand prix du festival, le prix spécial du public et les prix « restitution du travail contemporain » et « valorisation de la recherche ».

Pour cette édition 2015, le programme s’annonce varié avec des films tels que La disneylandisation du monde, Travailler autrement, Les coopératives, Collecter, récupérer, recycler et La classe ouvrière d’est en ouest. Comme dans tout festival, on trouvera rétrospectives, séances spéciales, rencontres professionnelles... Mais les amateurs (ou en tous cas les travailleurs) sont également appelé à concourir : pour la cinquième fois est organisé le concours « Filme ton travail ». Ouvert à tous. Que ce soit avec téléphone portable, appareil photo, mini caméra... Critères : donner sa vision du travail et exprimer sa créativité. C’est déjà ça de gagné.
Pas encore de commentaires