Bip Bip
ACCÈS PUBLIC
06 / 04 / 2020 | 155 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3679
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Soutien scolaire et cours en ligne : les CSE adaptent leurs offres ASC au confinement

Les élus d’IBM ne subventionnaient plus le soutien scolaire individualisé depuis que celui-ci était devenu déductible des impôts à hauteur de 50 %. Autant utiliser la subvention sur des activités non déductibles. La fermeture des écoles et les difficultés associées à la continuité pédagogique dans le cadre de la crise pandémique ont changé la donne. « Décision a en effet été prise de subventionner les cours particuliers de soutien scolaire à hauteur de 400 € et par enfant dans le cadre du budget des ASC. Les parents sont libres de choisir le partenaire de leur choix », explique Pierry Poquet, responsable de l’UNSA, le syndicat majoritaire. La campagne de communication qui a suivi a aussi été l’occasion de faire découvrir les cours en ligne d’Anacours que le CSE finançait en revanche déjà à 100 %.


Les usages en ligne augmentent tout autant du côté du CSE d’HPEF qui proposait quant à lui les services de Prof Express avant le confinement généralisé, avec notamment de la téléassitance aux devoirs qui se trouve renforcée pour l'occasion. Pour compléter, les dizaines de milliers d'heures de cours en ligne proposés notamment sur les loisirs et le développement personnel par Toutapprendre.com sont gratuitement à la disposition des salariés, avec un taux d’usage en forte progression.